Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie digestive et varices - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.05.009 
A. Steib a, , S. Laporte b, B. Vailly c, S. Rohr d, I. Daudenthun e, A. Geffroy f, E. Mazoyer g, P. Wind h
a Département d'anesthésiologie, hôpital civil, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l'Hôpital, 67097 Strasbourg cedex, France 
b Département de biostatistiques, hôpital Bellevue, 42055 Saint-Étienne cedex 02, France 
c Clinique de l'Orangerie, allée de la Robertsau, 67000 Strasbourg, France 
d Service de chirurgie digestive, hôpital de Hautepierre, 67091 Strasbourg cedex, France 
e Département d'anesthésie, hôpital Louis-Mourier, 178, rue des Renouillers, 92701 Colombes cedex, France 
f Service d'anesthésie-réanimation, hôpital Beaujon, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92118 Clichy cedex, France 
g Laboratoire d'hémostase, hôpital Lariboisière, 75010 Paris, France 
h Chirurgie viscérale, hôpital Avicenne, 125, route de Stalingrad, 93019 Bobigny cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le risque thromboembolique chirurgical peut être considéré comme faible pour la chirurgie des varices et la chirurgie abdominale non majeure, modéré pour ces mêmes types en cas de dissection étendue et/ou hémorragique, de durée opératoire anormalement élevée ou en cas d'urgence. Le risque est élevé pour la chirurgie abdominale majeure et la chirurgie bariatrique. Il n'y a pas lieu d'envisager de prophylaxie médicamenteuse dans les situations à risque faible (grade B) mais la contention élastique, d'efficacité démontrée peut être proposée (grade A). Il n'existe pas d'études spécifiques concernant les situations à risque modéré pour lesquelles une prophylaxie avec des posologies modérées d'HNF ou d'HBPM ou des bas de contention peuvent être proposés (grade D). Pour la chirurgie à risque élevé, les HBPM à doses élevées sont recommandées en première intention pour des raisons d'efficacité, de tolérance et de maniabilité (grade A). L'association de BAT est efficace (grade B). Il n'y a pas d'argument pour privilégier un début pré- ou postopératoire de la prophylaxie. La durée habituelle de la prévention est de sept à dix jours. Une prophylaxie prolongée (1 mois) est recommandée en chirurgie abdominale majeure carcinologique (grade A).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The thromboembolic risk related to surgery may be considered as low for varicose vein surgery and non major digestive surgery. It could be defined as moderate in case of large dissection, long duration of procedures and emergency cases. The risk may be considered as high for major abdominal surgery involving cancer surgery or not and bariatric surgery. The absence of prophylaxis can be proposed for low risk surgery (grade B). However, elastic compression stocking are effective for all cases of digestive surgery and suggested to be used (grade A). There are no data concerning the moderate risk situation. Therefore, experts recommend the use of elastic compression stockings or low doses of LMWH (grade D). High-risk surgery requires the use of high doses of LMWH recommended for reasons of efficacy, tolerance, and easiness to use (grade A). Associated elastic stockings is efficious (grade B). The duration of prophylaxis lasts generally 7-10 days. Extension to 1 month is recommended for major abdominal cancer surgery (grade A).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie générale, Chirurgie digestive, Varices, Thromboprophylaxie

Keywords : General surgery, Digestive surgery, Varicose vein surgery, Thromboprophylaxis


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 8

P. 890-901 - août 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention de la maladie thromboembolique en orthopédie et traumatologie
  • P. Mismetti, P. Zufferey, J. Barré, G. Pernod, J.P. Estebe, M.T. Barrelier, M. Pegoix, P. Mertl
| Article suivant Article suivant
  • Prévention de la maladie thromboembolique en chirurgie urologique
  • M.-L. Cittanova-Pansard, S. Droupy, S. Susen, J.-P. Boiteux, E. Marret, S. Laversin, J.-D. Doublet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.