Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévention de la maladie thromboembolique veineuse périopératoire en chirurgie cardiaque, vasculaire et thoracique - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.05.011 
V. Piriou a, B. Rossignol b, J.-P. Laroche c, P. Ffrench d, P. Lacroix e, P. Squara f, D. Sirieix g, N. D'Attellis h, E. Samain i,
a Service d'anesthésie-réanimation chirurgicale, centre hospitalier Lyon Sud, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
b Département d'anesthésie-réanimation chirurgicale, CHU de Brest, La Cavale-Blanche, 29609 Brest cedex, France 
c Service de médecine interne et médecine vasculaire, médecine B, hôpital Saint-Eloi, 34000 Montpellier, France 
d Laboratoire d'hématologie, hôpital Louis-Pradel, BP Lyon Montchat 693, 69003 Lyon, France 
e Service de cardiologie, unité d'explorations fonctionnelles vasculaires,CHU de Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87000 Limoges, France 
f Service de réanimation, clinique Ambroise-Paré, 27, boulevard Victor-Hugo, 92200 Neuilly-sur-Seine, France 
g Service d'anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital privé d'Antony, 1, rue Velpeau, 92166 Antony cedex, France 
h Service d'anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
i Service d'anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital Jean-Minjoz, CHU de Besançon, 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La chirurgie du pontage aortocoronaire (PAC), les résections pulmonaires par thoracotomie ou par thoracoscopie et la chirurgie vasculaire de l'aorte abdominale ou des membres inférieurs sont des chirurgies à haut risque d'événements thromboemboliques postopératoires. L'incidence de ces événements après médiastinoscopie, chirurgie carotidienne ou chirurgie de l'aorte thoracique n'est pas connue. Les données de la littérature étant insuffisantes pour définir les modalités de la prophylaxie antithrombotique selon la méthode de l'evidence-based medicine (médecine fondée sur les preuves) dans ces trois types de chirurgie, les recomnandations suivantes reposent principalement sur un accord professionnel français. Après PAC, une prophylaxie antithrombotique médicamenteuse est recommandée (grade D). Elle repose sur l'administration d'une héparine de bas poids moléculaire (HBPM), par voie sous-cutanée, à dose prophylactique, ou d'une héparine non fractionnée (HNF), par voie i.v. continue ou sous-cutanée, à une dose ajustée sur un objectif thérapeutique d'allongement du TCA (1,1 à 1,5×le témoin) (grade D). Elle peut être associée à une compression pneumatique intermittente (grade B). Le traitement antithrombotique administré pour prévenir la thrombose de valve semble suffisant pour la prévention des TVP et EP. Après chirurgie aortique ou chirurgie vasculaire périphérique, une prophylaxie antithrombotique médicamenteuse par HBPM et HNF, dont l'efficacité est voisine, est recommandée (grade B et D). Les AVK ne sont pas recommandés dans cette indication (grade D). Une prophylaxie antithrombotique médicamenteuse est recommandée après chirurgie de résection pulmonaire effectuée par thoracotomie ou thoracoscopie (grade C). Elle repose sur l'administration d'une HBPM, par voie sous-cutanée, à dose prophylactique, ou alternativement d'une HNF, par voie i.v. continue ou sous-cutanée (grade D). Une étude suggère l'efficacité de la contention pneumatique intermittente après thoracotomie (grade C). L'utilisation d'AVK n'est pas envisagée en pratique clinique (grade D). Aucune recommandation concernant la durée de la prophylaxie ne peut pas être formulée concernant ces trois types de chirurgie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In the absence of thromboprophylaxis, coronary artery bypass graft surgery (CABG), intrathoracic surgery (thoracotomy or video-assisted thoracoscopy), abdominal aortic surgery and infrainguinal vascular surgery are high-risk surgeries for the development of venous thromboembolic events (VTE). The incidence of VTE following surgery of the intrathoracic aorta, carotid endarterectomy or mediastinoscopy is unknown. Data from the litterature are lacking to draw evidence-based recommandations for venous thromboprophylaxis after these three types of surgeries, and the following guidelines are but experts'opinions (Grade D recommendations). Thromboprophylaxis is recommended after CABG (Grade D), with either subcutaneous (SC) low molecular weight heparin (LMWH) or SC or intravenous (i.v.) unfractioned heparin (UH) (PTT target=1.1-1.5 time control value) (both grade D). This may be combined with the use of intermittent pneumatic compression device (Grade B). After valve surgery. The anticoagulation recommended to prevent valve thrombosis is sufficient in order to prevent VTE. We recommend thromboprophylaxis with either LMWH or low dose UH to prevent VTE after aortic or lower limbs infrainguinal vascular surgery (both grade B and D). Vitamine K antagonists (VKA) are not recommended in this indication (Grade D). We recommend thromprophylaxis following intrathoracic surgery via thoracotomy or videoassisted thoracoscopy (grade C). Either subcutaneous LMWH or subcutaneous or i.v. low dose UH may be used (Grade C). Efficacy of intermittent pneumatic compression device has been demonstrated in a study (grade C). VKA are not recommended (grade D). No further recommendation regarding the duration of thromboprophylaxis after these three types of surgeries can be made.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie cardiaque, Chirurgie thoracique, Chirurgie vasculaire, Complications thromboemboliques, Prophylaxie antithrombotique

Keywords : Cardiac surgery, Thoracic surgery, Vascular surgery, Thromboembolic complications, Antithrombotic prophylaxis


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 8

P. 938-946 - août 2005 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.