Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Anesthésie du nourrisson et de l'enfant - 10/08/11

[36-640-A-20]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(11)44751-4 
V. Guellec : Chef de clinique-assistant, G. Orliaguet  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Département d'anesthésie-réanimation et Samu de Paris, Hôpital Necker-Enfants malades, 149, rue de Sèvres, 75743 Paris cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 29
Iconographies 6
Vidéos 3
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Anesthésie-Réanimation
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La mortalité liée à l'anesthésie a considérablement diminué au cours des 30 dernières années aussi bien chez l'enfant que chez l'adulte, avec une réduction d'un facteur 10 rien qu'au cours des 10 dernières années. Cette amélioration tient à de nombreux facteurs, dont des facteurs humains, matériels (amélioration de l'équipement et du monitorage), pharmacologiques (par exemple : remplacement de l'halothane par le sévoflurane) et organisationnels (mise en place des schémas régionaux d'organisation des soins [SROS] de troisième génération pour la chirurgie de l'enfant et de l'adolescent). Cependant, la morbidité liée à l'anesthésie reste encore trop élevée et s'observe essentiellement chez les enfants les plus jeunes (moins de 3 ans et surtout nourrisson de moins de 1 an). Des travaux sur la morbimortalité ont permis de mieux connaître les facteurs de risque propres à l'enfant et de définir des stratégies adaptées pour les prévenir. Aux efforts consacrés à améliorer la sécurité périopératoire des patients font désormais suite des efforts visant à améliorer le confort des enfants. Parmi les principaux axes de travail sur ce thème on retrouve la prévention et le traitement de la douleur et des vomissements postopératoires. L'amélioration de l'ensemble du processus de prise en charge des enfants passe notamment par une stricte adhésion aux recommandations des sociétés savantes (Société française d'Anesthésie-Réanimation [SFAR] et Association des anesthésistes-réanimateurs d'expression française [ADARPEF]), concomitamment à la mise en oeuvre d'une évaluation des pratiques professionnelles, pour lesquelles le Collège français des anesthésistes-réanimateurs (CFAR) propose de nombreux référentiels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie, Analgésie, Intubation, Perfusion, Pédiatrie


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.