Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des lésions urétérales iatrogènes - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2005.02.017 
L. Benoit d, , R. Spie b, P. Favoulet d, N. Cheynel d, B. Kretz c, S. Gouy a, T Dubruille b, J. Fraisse a, J. Cuisenier a
a Service de chirurgie, centre G-F-Leclerc, 1, rue du Professeur-Marion, BP 77980, 21079 Dijon cedex, France 
b Service d'urologie, CHU du Bocage, 2, boulevard Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 21034 Dijon cedex, France 
c Service de chirurgie cardiaque et vasculaire, CHU du Bocage, 2, boulevard Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 21034 Dijon cedex, France 
d Service de chirurgie digestive, thoracique et cancérologique, CHU du Bocage, 2, boulevard Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 21034 Dijon cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Peu fréquentes, les lésions iatrogènes de l'uretère peuvent être graves. Leurs préventions reposent principalement sur une parfaite connaissance de l'anatomie et des rapports de l'uretère. Le diagnostic peropératoire de ces lésions n'est possible qu'une fois sur trois. Après une chirurgie à risque, douleurs lombaires, signes de sepsis et écoulements suspects doivent faire évoquer cette complication. L'ensemble des options thérapeutiques doit être connu, pour une meilleure sélection de la technique de réparation. En peropératoire, une réimplantation avec un montage antireflux ou une vessie psoïque sont les plus souvent utilisées pour réparer les lésions de l'uretère distal ; une anastomose urétéro-urétérale spatulée est habituellement indiquée en cas de lésion de l'uretère moyen alors qu'une anastomose transurétéro-urétérale, une interposition digestive, voire une autotransplantation ou même une néphrectomie peuvent s'imposer pour les lésions proximales. Le traitement endoscopique doit être proposé en première intention pour toutes les lésions diagnostiquées tardivement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Ureteral injury is a rare but potential serious complication that can occur during a variety of general surgical procedures. Knowledge of the course of the ureter is the first step toward preventing ureteral injuries. While some injuries are noticed intraoperatively, most are missed and present later with pain, sepsis, urinary drainage or renal loss. The choice of treatment is based on the location, type and extend of ureteral injury. For injuries recognized during open surgery, when involving the distal 5 cm of the ureter, an antireflux ureterocystostomy such as the Politano-Leadbetter procedure or a vesicopsoas hitch can be performed. For the middle ureter, an ureteroureterostomy is satisfactory and for the proximal ureter, most injuries can be managed by transureteroureterostomy. In complex situations intestinal interposition, autotransplantation or even nephrectomy can be considered. The majority of patients with delayed diagnosed ureteral injuries should be managed by an initial endo-urologic approach.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plaies urétérales, Réparation, Chirurgie, Endoscopie

Keywords : Ureteral injuries, Treatment, Surgery, Endoscopy


Plan


© 2005  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 8

P. 451-457 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les nouvelles modalités thérapeutiques des carcinoses péritonéales doivent générer de nouveaux comportements de la part de chirurgiens
  • D. Elias
| Article suivant Article suivant
  • Information orale et chirurgie programmée pour pathologie tumorale bénigne de la glande thyroïde :le point de vue du chirurgien, du médecin, de l'avocat, et du magistrat
  • O. Laccourreye, R. Cauchois, Ph. Touraine, A. Garay, A. Bourla

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.