Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement de l'occlusion intestinale sur carcinose péritonéale. Étude prospective à propos de 80 cas - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2005.05.011 
C. Arvieux a, , G. Laval b, J.P. Mestrallet a, L. Stefani c, M.L. Villard b, N. Cardin a
a Département de chirurgie digestive et de l'urgence, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 
b Unité de recherche et de soutien en soins palliatifs, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 
c Service d'oncologie médicale, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude. - Évaluation d'une stratégie pluridisciplinaire et validation d'un protocole médicochirurgical de traitement de l'occlusion intestinale maligne.

Patients et méthode. - Tous les patients inclus présentaient une occlusion intestinale avec carcinose péritonéale et aucun ne pouvait bénéficier d'un traitement curatif. Soixante-quinze patients ont été traités pour 80 épisodes occlusifs. Le protocole comportait trois étapes thérapeutiques successives. Association de stéroïde, d'antiémétiques, d'antisécrétoires anticholinergiques et d'antalgiques pendant cinq jours (Étape I). En cas de persistance de l'occlusion arrêt de la corticothérapie et des antisécrétoires et traitement par un analogue de la somatostatine pendant trois jours (Étape II). Si ce traitement demeurait inefficace, réalisation d'une gastrostomie de décharge (Étape III).

Résultats. - La médiane de durée de vie des patients était de 31 jours. Pour les 80 épisodes occlusifs considérés, l'occlusion a été levée ou les symptômes contrôlés par le traitement médicamenteux (Étape I) dans 50 cas (63 %), par la somatostatine (Étape II) dans 11 cas (14 %) et par la gastrostomie (Étape III) dans dix cas (13 %). Un patient a eu une endoprothèse duodénale. Au total un contrôle des symptômes sans port de SNG au long cours dans 71 situations sur 80 (90 % cas). Cinquante-huit épisodes occlusifs ont été contrôlés dans un délai inférieur ou égal à dix jours (72 % des cas). La médiane de délai de réalisation de gastrostomie était de 17 jours. Huit patients gardèrent la SNG jusqu'à leur décès.

Conclusion. - Cette approche multidisciplinaire a finalement permis le soulagement des symptômes occlusifs pour 90 % des patients de l'étude, et l'existence d'un protocole médicochirurgical a facilité pour les équipes soignantes la prise en charge toujours délicate des patients en fin de vie. L'amélioration de ces résultats passe par la diminution du délai de soulagement, qui a été supérieur à dix jours dans près d'un tiers des cas : un protocole simplifié ne comportant que deux étapes au lieu de trois est en cours d'élaboration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aim. - Of the work: evaluation of a multidisciplinary strategy and a prospective medicosurgical protocol for the treatment of occlusion due to unresectable peritoneal carcinomatosis.

Patients and methods. - All the included patients had occlusion and intraabdominal carcinomatosis. None could benefit a curative treatment. 75 patients were included for 80 episodes of intestinal obstruction. The protocol involved three successive therapeutic phases. (i) Treatment during five days by corticosteroids associated to antiemetic agents, anticholinergic antisecretory agents, and analgesics as needed (Phase I); (ii) In the event of refractory occlusive symptoms treatment by somatostatin analog during 3 days (phase II); (iii) If this treatment was ineffective a gastrostomy was performed (phase III).

Results. - Median survival was 31 days. Outcome showed that for the 80 episodes of obstruction, phase I medical treatment enabled relief in 50 cases (63%) and phase II medical treatment (somatostatin) enabled relief in 11 cases (14%). 10 more patients (13%) were relieved by the gastrostomie and one by a duodenal endoprothesis. Symptom control without a long-term nasogastric tube was achieved for 72 of the 80 episodes (90%). Fifty-eight episodes (72% of overall total) were controlled for 10 days or less. Median time to gastrostomy was 17 days. Eight patients experienced persistent vomiting and required a nasogastric aspiration until death.

Conclusion. - This multidisciplinary approach between Palliative Care and Specialized Medical and Surgical teams enabled relief of the occlusive symptoms for 90% of the patients of the study. The protocol was useful for the caregivers for the management of terminally ill patients. To enhance these results, it would be necessary to shorten the delay of relief, which has been longer than ten days for one third of the patients. The simplification of the protocol including two steps instead of three is on study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Occlusion intestinale maligne, Carcinose péritonéale, Soins palliatifs, Gastrostomie de décharge, Antisécrétoires

Keywords : Malignant intestinal obstruction, Peritoneal carcinomatosis, Palliative care, Venting gastrostomy, Antisecretory agents


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 8

P. 470-476 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude comparative rétrospective de l'impact médicoéconomique d'un renfort innovant dans la cure des éventrations de la paroi abdominale antérieure
  • P.O. Denué, N. Destrumelle, D. Guinier, V. Lacroix, A.S. Destrumelle, P. Mathieu, B. Heyd, M.C. Woronoff-Lemsi, G. Mantion
| Article suivant Article suivant
  • Les résultats à long terme de la fundoplicature par laparoscopie dans le traitement du reflux gastro-oesophagien
  • S. Dan, C. Brigand, F. Pierrard, S. Rohr, C. Meyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.