Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt du Mini Mental Test dans le dépistage des troubles cognitifs après chirurgie cardiaque - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.05.022 
S. Weissrock , F. Levy, V. Balabaud, J.-C. Thiranos, J.-P. Dupeyron, A. Steib
Département d'anesthésiologie, hôpital civil, 1, route de l'Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction. - Les troubles cognitifs représentent la complication la plus fréquente après chirurgie cardiaque sous circulation extracorporelle (CEC). Ils seraient directement liés à l'utilisation de la CEC. Pour autant, ils ne sont que peu explorés en pratique quotidienne.

Objectif. - Évaluer l'intérêt du Mini Mental Test dans le dépistage des troubles cognitifs après chirurgie cardiaque sous CEC.

Type d'étude. - Prospective, ouverte, descriptive.

Patients et méthodes. - L'étude a porté sur 100 patients adultes consécutifs devant bénéficier d'un pontage aortocoronarien ou d'un remplacement valvulaire sous CEC. Le test était réalisé la veille de l'intervention et au cinquième jour postopératoire. Les patients ayant présenté une baisse supérieure ou égale à quatre points, ont été comparés à ceux dont le score était peu modifié ou augmenté. L'analyse a porté sur 73 dossiers exploitables.

Résultats. - Le score moyen a diminué de quatre points chez 12 patients (15 %). Leur profil corroborait les données de la littérature actuelle : il s'agissait des patients les plus âgés (70±8 ans), aux durées de CEC les plus longues (128±50 minutes), et aux températures minimales les plus basses (30±3 °C). À l'inverse, cinq patients ont amélioré leur score.

Conclusion. - Ces résultats incitent à réaliser un suivi plus strict des patients âgés opérés sous CEC. Le Mini Mental Test pourrait faire partie intégrante de leur évaluation pré- et postopératoire. La détection d'une altération cognitive devrait amener à un suivi prolongé et spécialisé gérontologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction. - Cognitive defects are frequently described after cardiac surgery. They occur in 30 to 79% cases. They might be related to the use of a cardiopulmonary bypass (CPB). They are poorly evaluated in clinical practice.

Objectives. - To evaluate the usefulness of the Mini Mental State Examination (MMSE) to screen patients scheduled for cardiac surgery.

Study design. - Prospective, open study.

Patients and methods. - 100 consecutive patients undergoing coronary artery bypass or valvular replacement under CPB were enrolled in the study. The MMSE was performed the day before surgery and five days later. Patients exhiting a postoperative defect4 points were compared to those without changes or with improved results.

Results. - 73 patients completed both tests. The mean score decreased postoperatively in 12 patients (15%). They were older (70±8 years), had longer CBP durations (128±50 min) and the lowest temperatures (30 °C±3) compared to the other patients. At the opposite, five patients (9%) improved their scores.

Conclusion. - These results entourage to carry out a more strict follow-up for the oldest patients in cardiac surgery. The MMSE could be systematically integrated to the pre and postoperative screening. The detection of cognitive dysfunction should lead to address the patient to a geriatrician for a prolonged follow-up.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Troubles cognitifs, Chirurgie cardiaque, Évaluation, MMSE

Keywords : Cognitive defect, Cardiac surgery, Evaluation, MMSE


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 10

P. 1255-1261 - octobre 2005 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.