Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt du fer intraveineux dans les anémies induites par l'hémodilution en chirurgie cardiaque pédiatrique - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.05.023 
S. Hulin , Y. Durandy
Service de réanimation de chirurgie cardiaque pédiatrique, institut cardiologique Paris-Sud, hôpital Jacques-Cartier, avenue du Noyer-Lambert, 91300 Massy, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - La principale complication de l'hémodilution en chirurgie cardiaque pédiatrique est l'anémie. L'inefficacité de l'apport substitutif de fer oral nous a conduit à étudier l'effet de l'injection de complexe hydroxyde ferrique-saccharose : Venofer®.

Type d'étude. - Ouverte, randomisée.

Patients et méthodes. - Quatre-vingt-treize opérés en hémodilution ont été répartis en deux séries de 44 malades exploitables. Le premier groupe ne recevait pas de fer et le second une injection de 5 mg/kg de Venofer® le matin suivant l'intervention. Les paramètres de l'étude étaient l'hémoglobine, la ferritine et le pourcentage de réticulocytes mesurés en postopératoire à j1 et j5. La comparaison des deux séries a été faite par le test statistique t de Student.

Résultats. - Les deux séries étaient analogues en âge, poids, hémoglobine, ferritine et réticulocytes à j1 (aucune différence significative). À j5 la ferritine était supérieure dans le groupe traité 215±87 vs 101±55 μg/l dans le groupe non traité (p<0,001) et les réticulocytes étaient supérieurs dans le groupe traité 3,25±1,16 vs 2,65±0,97 % dans le groupe non traité (p<0,005).

Conclusion. - L'inflammation postopératoire peut expliquer l'échec du fer oral. L'apport intraveineux pourrait traiter une carence en fer fonctionnelle et/ou favoriser la synthèse d'érythropoïétine endogène. La réversibilité plus rapide de l'anémie lors de l'injection de fer améliore la qualité des suites opératoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - Anaemia is the main complication following haemodilution in paediatric cardiac surgery. Iron oral therapy is ineffective to improve anaemia. The aim of this study is to assess the effect of a single dose of intravenous iron saccharate Venofer®.

Study design. - Open, randomized.

Patients and methods. - 93 patients were randomized in two groups. The first one is the control group without iron supplementation and the second one received a 5 mg/kg injection of Venofer® administered at day 1.

Three biological factors were studied on day 1 and day 5 following surgery: haemoglobin, ferrritin and reticulocyte rate. Student test was used for statistical analysis of results.

Results. - Age, weight, haemoglobin, ferritine and reticulocyte on day 1 were similar in both group (no significant difference). On day 5 ferritin was higher in the treated group 215±87 vs 101±55 μg/l in the non treated group (P<0.001). Reticulocyte rate was also higher in the treated group 3.25±1.16 vs 2.65±0.97% (P<0.005) in the untreated group.

Conclusion. - Postoperative systemic inflammation is probably the factor which impaired the effect of oral iron therapy. Parenteral iron may act by treating a functional iron deficiency and/or by increasing endogenous erythropoietin synthesis. Faster reversibility of anaemia following iron injection improves quality of the postoperative recovery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anémie postopératoire, Hémodilution, Fer injectable, Chirurgie cardiaque, Pédiatrie

Keywords : Postoperative anaemia, Haemodilution, Iron intravenous therapy, Cardiac surgery, Paediatrics


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 10

P. 1262-1265 - octobre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt du Mini Mental Test dans le dépistage des troubles cognitifs après chirurgie cardiaque
  • S. Weissrock, F. Levy, V. Balabaud, J.-C. Thiranos, J.-P. Dupeyron, A. Steib
| Article suivant Article suivant
  • Curarisation résiduelle
  • M. Beaussier, MA. Boughaba

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.