Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hépatectomie majeure pour métastases de cancers colorectaux chez le sujet âgé - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2005.07.004 
O. Turrini a, , J. Guiramand a, V. Moutardier a, F. Viret b, E. Bories c, M. Giovannini c, D. Mokart d, J.L. Blache d, J.R. Delpero a
a Département de chirurgie oncologique, institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
b Département d'oncologie médicale, institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
c Département de gastroentérologie, institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
d Département de réanimation, institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But. - Déterminer la morbidité et la survie après hépatectomie majeure (HM) pour métastases de cancer colorectaux (CCR) chez le sujet âgé.

Patients et méthode. - Trente-trois patients de plus de 70 ans avaient moins de quatre métastases hépatiques métachrones résécables d'un CCR. Quinze patients (groupe 1) ont eu une HM (neuf hépatectomies droites, trois hépatectomies droites élargies, trois hépatectomies gauches) sans chimiothérapie pré- ou postopératoire. Dix-huit malades (groupe 2) ont eu une chimiothérapie exclusive (protocole Folfiri) du fait d'un ASA coté à 3 (n=11) ou d'un refus de la chirurgie (n=7).

Résultats. - La médiane d'observation était de 49 mois. Aucun des 33 patients n'a été perdu de vue et n'est décédé d'une autre cause que l'évolution du CCR. Tous les patients du groupe 2 sont décédés durant la période d'observation. La mortalité et la morbidité du groupe 1 ont été respectivement de 0 et 33 %. La survie actuarielle à un et deux ans des groupes 1-2 était respectivement de 73-50 % (p=0,04) et 47-15 % (p<0,05). La médiane de survie des groupes 1 et 2 était respectivement de 22 et 12 mois (p=0,03).

Conclusions. - Une HM est justifiée chez les sujets âgés car a) la morbidité est identique a celle des sujets jeunes et b) la survie est significativement augmentée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - Assessing impact of major liver resection (LR) for hepatic metastasis of colorectal cancer (HMCC) on post operative courses and long term survival in the elderly.

Patients and method. - Thirty-three consecutive patients aged over 70 years-old were treated in our institution for up to 3 resectable metachronous HMCC. Fifteen patients had major LR (9 right hepatectomy, 3 extended right hepatectomy, 3 left hepatectomy) without pre or postoperative chemotherapy (group 1) and 18 patients were exclusively treated by chemotherapy (group 2) because of high ASA score (ASA 3) or patients refusal.

Results. - No patients died of another cause that colorectal cancer disease during observation time. All patients of group 2 died during observation time. Post operative mortality and morbidity of group 1 were respectively 0% and 33%. Survival at 1 and 2 years of group 1-2 were respectively 73-50% (P=0,04) and 47-15% (P=0,05). Median survival of group 1 and 2 were respectively 22 and 12 months (P=0,03).

Conclusions. - Major LR for HMCC could be proposed regardless the age. High ASA score, multiple (more than 4) metastasis location, evolutive disease could justify an exclusive medical approach.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hépatectomie, Métastases, Âgé, Colorectal, Survie, Morbidité

Keywords : Hepatectomy, Elderly, Metastasis, Colorectal, Survival


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 9

P. 562-565 - octobre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Coûts et financement de la chimiohyperthermie intrapéritonéale (CHIP) associée à une chirurgie d'exérèse
  • J. Bonastre, P. Jan, G. de Pouvourville, M. Pocard, G. Estphan, D. Elias
| Article suivant Article suivant
  • Dysfonctionnement des anastomoses biliodigestives : à propos d'une série chirurgicale de 20 cas. Revue de la littérature
  • C. Lasnier, N. Kohneh-Shahri, J. Paineau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.