Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les effets du dopage sur la fonction de reproduction - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.scispo.2005.04.002 
M. Duclos
Service sport-santé, hôpital Pellegrin, CHU de Bordeaux, laboratoire neurogénétique et stress, Inra-UMR1243, 146, rue Léo-Saignat, 33077 Bordeaux cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs. - Cette revue de la littérature vise à faire le point sur les effets des anabolisants sur la fonction de reproduction de l'être humain.

Actualités. - La prise de stéroïdes anabolisants induit un hypogonadisme hypogonadotrope par suppression dose-dépendante des gonadotrophines hypothalamiques (GnRH) et hypophysaires (LH, FSH). Cliniquement, chez l'homme, cet hypogonadisme se traduit par une atrophie testiculaire avec gynécomastie, infertilité avec oligo- ou azoospermie et des modifications de la libido. Cet hypogonadisme hypogonadotrope est réversible après l'arrêt des stéroïdes anabolisants. Mais la restauration de l'activité de l'axe gonadotrope, la production de testostérone endogène et la spermatogenèse prennent généralement entre 3 et 12 mois. Chez la femme, les signes spécifiques sur l'axe gonadotrope en rapport avec la prise de stéroïdes anabolisants sont hirsutisme, pilosité faciale, raucité de la voix, hypertrophie clitoridienne, troubles du cycle avec oligoménorrhée ou aménorrhée, atrophie mammaire et calvitie de type masculine.

Perspectives. - Nous ne sommes probablement qu'à l'aube des révélations venant cette fois directement des athlètes sur les effets délétères post prise prolongée d'hormones à doses pharmacologiques et à distance de cette prise (10 voire 20 ans plus tard). À court terme, les effets sont réversibles. En revanche, il apparaît que leur usage intensif et prolongé sur plusieurs années est particulièrement nuisible pour la santé (axe gonadotrope mais aussi autres axes endocriniens, système cardio-vasculaire...).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives. - This basic studie aims at making to the point on the effects of anabolic steroids intake on reproductive function.

Topics. - Androgenic anabolic steroid usage induces an hypogonadotrophic hypogonadism due to dose-dependent suppression of hypothalamic (GnRH) and pituitary (LH, FSH) gonadotrophins. Clinically, in males, this hypogonadism is associated with testicular atrophy, gynecomastia, infertility with oligo or azoospermia and changes in libido. This hypogonadotrophic hypogonadism is reversible after the end of anabolic steroids intake. But the recovery of the activity of the hypothalamic-pituitary gonadal axis, endogenous testosterone production and spermatogenesis generally needs 3 to 12 months following drug withdrawal. Female-specific side effects of anabolic steroids include hirsutism, increased facial hair, reduced breast tissue and male pattern baldness.

Perspectives. - We are probably at the onset of revelations coming from the athletes on the deleterious effects of prolonged pharmacological hormones abuse. At short term, these adverse effects are reversible. On the other hand, it appears that their intensive and prolonged use during several years is particularly deleterious on health (hypothalamic-pituitary gonadal axis but also another endocrine axis, cardio-vascular system...).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dopage, Axe gonadotrope, Stéroïdes anabolisants

Keywords : Dopage, Hypothalamic-pituitary gonadal axis, Androgenic anabolic steroids


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 5-6

P. 247-255 - octobre-décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trichophyties cutanées et sports de combat
  • E. Estève, D.M. Poisson
| Article suivant Article suivant
  • Pression artérielle et musculation
  • X. Chanudet, J. Louembé, G. Lambert de Crémeur, L. Bonnevie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.