Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Conduite à tenir concernant le traitement médicamenteux des patients adressés pour chirurgie programmée - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.06.013 
C. Baillard
Service d'anesthésie-réanimation, UPRES 39-04, hôpital Avicenne, 125, avenue de Stalingrad, 93009 Bobigny, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Lors de la consultation d'anesthésie, l'arrêt ou la poursuite de certains médicaments peut être envisagé en prévision d'actes chirurgicaux ou d'investigations réalisés sous anesthésie. Les caractéristiques pharmacocinétiques des molécules utilisées en thérapeutique peuvent en effet conduire, en raison d'interactions, à programmer leur interruption plusieurs jours avant une intervention. Cette situation est rencontrée par exemple avec les antagonistes du système rénine-angiotensine. Pour d'autres traitements, comme les bêtabloquants ou la L-Dopa, c'est l'attitude inverse qui doit impérativement être respectée. Quelques questions restent encore débattues et l'attitude à l'égard de certains médicaments peut parfois varier selon les praticiens. C'est certainement la gestion des médicaments antithrombotiques qui suscite le plus de discussions. Une meilleure connaissance des mécanismes conduisant aux effets indésirables des médicaments et l'utilisation d'agents anesthésiques de plus en plus sûrs permettent d'adopter une attitude raisonnée et donc plus flexible. Le texte qui suit fait le point sur les traitements médicamenteux en abordant aussi les interactions rencontrées avec la phytothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This review focuses on potential drug interactions between anaesthetic drugs or techniques and chronic medications in patients scheduled for surgery. The vast majority of therapeutics can be continued until the morning of surgery. However, for some drugs such as ACE inhibitors, there is strong evidence to recommend their discontinuation prior to surgery. When juged necessary, interruption of chronic therapeutic needs to be anticipated and planned. In the other hand, for other drugs such as beta-blockers or L-Dopa, acute withdrawal is associated with documented adverse outcome. As a result, such drugs have to be continuing throughout the operative period. Although a general consensus exists for many medications, there are still controverses as to the management of antithrombotic drugs and some central nervous system agents. Advances in anaesthesia include knowledge on the mechanisms involved in drug interactions, which allows us to improve the preoperative management of chronic therapeutics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie, Interactions médicamenteuses, Effets indésirables

Keywords : Anaesthesia, Drug interactions, Adverse reactions


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 11-12

P. 1360-1374 - 01 novembre 2005- Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kétamine à faibles doses : antihyperalgésique, non analgésique
  • P. Richebé, C. Rivat, B. Rivalan, P. Maurette, G. Simonnet
| Article suivant Article suivant
  • Alternatives à l'analgésie péridurale au cours du travail
  • M. Bruyère, F.J. Mercier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.