Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Validité des standards de Demirjian et Goldstein (1976) et de Chaillet et Demirjian (2004) pour l’estimation de l’âge des enfants du Sud-Ouest de la France - 13/08/11

Doi : 10.1016/j.medleg.2011.05.002 
V. Urzel a, , b , J. Bruzek a, c, d
a UMR 5199, PACEA, anthropologie des populations passées et présentes, université Bordeaux 1, avenue des Facultés, bâtiment B8, 33405 Talence cedex France 
b UFR d’odontologie, université Victor-Ségalen Bordeaux 2, 16-20, cours de la Marne, 33082 Bordeaux, France 
c Department of Anthropology and Human Genetics, Faculty of Science, Charles University, Prague, République tchèque 
d Department of Social and Cultural Anthropology, Faculty of Humanities, University of West Bohemia, Plzeň, République tchèque 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif de cette étude est de tester la validité des standards de maturation dentaire de Demirjian et Goldstein (1976), et ceux de Chaillet et Demirjian (2004) pour la population actuelle du Sud-Ouest de la France.

Patients et méthodes

L’échantillon est composé de 911 enfants du Sud-Ouest de la France âgés de cinq à 18ans, examinés entre 2004 et 2010. L’âge dentaire est estimé par la détermination des stades de minéralisation radiculaire et coronaire de sept dents mandibulaires gauches à partir d’orthopantomogrammes. Cette étude est transversale et rétrospective. L’âge dentaire est comparé à l’âge chronologique à l’aide d’outils statistiques.

Résultats

À partir de 16ans, l’utilisation des standards de Demirjian et Goldstein (1976) et de Chaillet et Demirjian (2004) conduit à une estimation erronée de l’âge. Nous avons donc essentiellement étudié le groupe d’enfants de cinq à 15ans. Les enfants français de 5 à 15ans présentent une avance de maturation dentaire lorsque les standards de Demirjian et Goldstein (1976) sont employés. La surestimation moyenne est de 0,51±0,3ans dans cette classe d’âge. L’utilisation des standards de Chaillet et Demirjian (2004) dans cette même classe d’âge donne une estimation de l’âge plus précise. La différence moyenne est de–0,07±0,33ans.

Conclusions

Les standards de maturation dentaire fournis par Demirjian et Goldstein (1976) ne sont pas appropriés aux enfants du Sud-Ouest de la France. En revanche, les standards de Chaillet et Demirjian (2004) sont recommandés pour les enfants actuels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

The aim of this study was to test the validity of the standards of dental maturation of Demirjian and Goldstein (1976), and the standards of Chaillet and Demirjian (2004) for the contemporary population of South West of France.

Patients and methods

The sample comprised 911 children aged between 5 and 18 years, and examined between 2004 and 2010. Dental age was assessed by crown and root mineralization stages of seven left mandibular teeth from orthopantomographs. The study was cross-sectional and retrospective. Dental age was statistically compared to chronological age.

Results

After the threshold of 16 years old, the standards of Demirjian and Goldstein (1976) and the standards of Chaillet and Demirjian (2004) give a false age estimation. So we studied the 5 to 15 years group particularly. Dental age of French children of the sample is dentally advanced compared to the standards of Demirjian and Goldstein (1976) in the 5 to 15 years group. The mean overestimation was 0.51±0.3 years in this group. The utilisation of the Chaillet and Demirjian standards in the 5 to 15 group give a higher accuracy of age prediction. The mean difference was–0.07±0.33 years.

Conclusions

The standards of dental maturation described by Demirjian and Goldstein (1976) may not be suitable for children of South West France. Those of Chaillet and Demirjian (2004) are appropriate for current children.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Odontologie légale, Estimation de l’âge, Méthode Demirjian, Maturation dentaire

Keywords : Forensic odontology, Age estimation, Demirjian’s method, Dental maturity


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 3

P. 108-116 - août 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Recommandations pour la prise en charge et l’identification des victimes décédées suite à une catastrophe de type nucléaire-radiologique-biologique-chimique (NRBC)
  • G. Ponseel, C. Fillon, Y. Schuliar
| Article suivant Article suivant
  • Estimation of the age of 15–25 year-olds using Dermirjian’s dental technique. Study of a population from the West, France
  • C. Rougé-Maillart, A. Franco, T. Franco, N. Jousset

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.