Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.reaurg.2005.10.023 
F. Adnet , S. Atout, M. Galinski, F. Lapostolle
Samu 93-EA 3409, hôpital Avicenne, université Paris-XIII, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En France, il n'existe pas de registre national des intoxications volontaires. La connaissance des causes d'intoxications médicamenteuses doit donc être extrapolée à partir des études françaises monocentriques ou de données étrangères. Malgré tous les efforts des trente dernières années, le nombre d'intoxications et de morts toxiques au mieux plafonne et au pire augmente. Le recours aux structures d'urgence, et notamment les SAMU et les centres 15 pour intoxication médicamenteuse, reste fréquent et semble même avoir une tendance à l'augmentation. Le nombre d'intoxication par antidépresseurs toutes classes confondues est stable avec un remplacement progressif des polycycliques par les inhibiteurs du recaptage de la sérotonine. Les décès restent essentiellement le fait des polycycliques mais aussi de quelques inhibiteurs du recaptage de la sérotonine tels que le citalopram et la venlafaxine. Il existe une augmentation progressive de l'implication des neuroleptiques et des médicaments cardiotropes dans les intoxications médicamenteuses qu'il convient de surveiller. Des surdosages par les médicaments de substitution de la toxicomanie à l'héroïne sont apparus. Les mécanismes ne sont pas encore clairement établis : surdosage pour la méthadone, interaction médicamenteuse probable avec les benzodiazépines pour la buprénorphine. Quoiqu'il en soit la mortalité des overdoses par les opioïdes a diminué. L'ecstasy largement consommée ne donne lieu qu'exceptionnellement à un syndrome sérotoninergique potentiellement grave.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

There is no French National Report on acute poisonings. Knowledge about the causes of acute drug poisonings should be extended using data collected in French monocentric studies or in other countries. In spite of continuous efforts since 30 years, the annual number of acute drug poisonings and drug-induced deaths at the best has plateaued, at the worst has increased. Interventions of medical emergency service related to acute drug poisonings remain frequent with a trend towards an increase. The annual number of expositions to antidepressants, whatever the pharmacological classes, seems unchanged with a progressive decline in exposure to polycyclic antidepressants while there is an increase in exposures to serotonin selective re-uptake inhibitors (SSRI). Deaths are related to polycyclic antidepressants while some SSRIs, including venlafaxine and citalopram, may also be associated with deaths. There is a progressive increase in exposure to neuroleptics as well as to cardiotropic drugs requiring attention to these trends. Acute poisonings related to drugs used in the treatment of heroin addiction have been reported. The mechanisms of toxicity are not clearly understood: overdose with methadone, drug-drug interaction of buprenorphine and benzodiazepines. Anyway, the annual mortality rate of opioid-related overdoses has steadily decreased. Ecstasy is largely used in France. However, ectasy-induced serotonin syndrome remains quite rare.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Intoxications aiguës, Médicaments, Antidépresseurs, Coeur, Héroïne, Méthadone, Buprénorphine, Ecstasy

Keywords : Acute poisonings, Overdose, Drugs, Antidepressants, Heart, Heroin, Methadone, Buprenorphine, Ecstasy


Plan


© 2005  Société de réanimation de langue française. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 8

P. 721-726 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Reconnaître et traiter les intoxications oxycarbonées aiguës en 2005
  • J.-C. Raphael
| Article suivant Article suivant
  • Problèmes médicolégaux des intoxications de l'adulte
  • R. Bédry, S. Gromb, T Ramonatxo, P Hantson, P Goyon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.