Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement endoscopique de l'endobrachyoesophage - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2005.11.006 
J. Boyer
Service d'hépatogastroentérologie, CHU d'Angers, 49033 Angers cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les objectifs du traitement de l'endobrachyoesophage (EBO) sont la disparition des symptômes et des complications inflammatoires du reflux gastro-oesophagien (RGO), de prévenir l'apparition de la dysplasie et du cancer, et de traiter précocement la dysplasie sévère et/ou l'adénocarcinome. Le traitement antisécrétoire par inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) doit permettre la disparition des symptômes et de l'oesophagite associée. La seule correction des symptômes et la normalisation de la pHmétrie ne sont pas considérées comme de bons critères d'efficacité du traitement. Il n'a pas été démontré que le traitement par IPP prévenait l'apparition des dysplasies et du cancer sur l'EBO ; de ce fait, le seul EBO ne constitue pas une indication à un traitement par IPP qui permet une régression seulement partielle de sa hauteur et/ou de sa surface. La destruction de l'EBO par voie endoscopique, associée aux IPP, permet d'obtenir une régression complète de la métaplasie intestinale dans environ 50 % des cas. La thérapie photodynamique (PDT) semble la technique la plus adaptée au traitement des dysplasies de haut grade et/ou des adénocarcinomes intramuqueux. Ce traitement n'est pas indiqué en cas de dysplasie de bas grade, le bénéfice en termes de survie étant alors peu clair. Ces traitements endoscopiques ne dispensent pas d'une surveillance endoscopique prolongée en raison d'un risque de récidive de l'EBO chez environ un tiers des patients. En cas de DHG isolée ou associée à un adénocarcinome intramuqueux (prouvé par échoendoscopie), le traitement endoscopique repose sur la mucosectomie ou la destruction par PDT ou coagulation à plasma argon première de ces lésions si elles sont localisées, éventuellement complétées par une destruction complète de l'EBO par coagulation plasma argon, et toujours associées à un contrôle efficace du RGO par IPP ou chirurgie antireflux. Les cancers sous-muqueux relèvent d'une oesophagectomie si le terrain le permet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims of the treatment of Barrett's oesophagus (BO) are disappearance of symptoms and inflammatory complications of gastro-oesophageal reflux disease (GORD), prevention of occurrence of dysplasia and adenocarcinoma, and early treatment of high-grade dysplasia (HGD) and adenocarcinoma. Anti-secretory treatment with proton-pump inhibitors (PPI) must result in disappearance of both symptoms and oesophagitis. The only correction of symptoms, as well as normalization of pHmetry, are not considered as adequate criteria for efficiency of treatment. It has not been demonstrated that treatment with PPI prevented occurrence of dysplasia and adenocarcinoma so the only BO is not an indication for treatment with PPI, which results in only partial regression of height and/or surface of BO. Endoscopic ablation of BO, combined with PPI, allows complete regression of intestinal metaplasia in about 50% of cases. Photodynamic therapy (PDT) seems the best technique for treatment of HGD and mucosal adenocarcinoma. This treatment is not indicated in case of low-grade dysplasia, since its benefit on survival is less clear than for HGD. Endoscopic treatment does not suppress the need for prolonged endoscopic follow-up since BO recurs in approximately one third of patients. For HGD isolated or associated with mucosal adenocarcinoma (proven by endoscopic ultrasound), endoscopic treatment can consist in mucosectomy or ablation with PDT or plasma argon coagulation (PAC) of these lesions if localized, possibly followed by complete ablation of BO by PAC, and always associated with an efficient treatment of GORD by PPI or anti-reflux surgery. Submucosal adenocarcinomas must be treated by oesophagectomy if allowed by the general condition of the patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Endobrachyoesophage, Dysplasie, Adénocarcinome intramuqueux, Traitement endoscopique

Keywords : Barrett's oesophagus, Dysplasia, Mucosal adenocarcinoma, Endoscopic treatment


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 1

P. 7-11 - janvier 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Endobrachyoesophage : diagnostic endoscopique et surveillance
  • P. Ponsot
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation médicoéconomique du traitement de l'obésité morbide par anneau gastrique ajustable suédois (SAGB)
  • J.-M. Chevallier, F. Daoud, K. Szwarcensztein, M.F. Volcot, M.F Rupprecht

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.