Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête nationale sur la formation médicale continue des anesthésistes-réanimateurs - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.08.024 
V. Kua a, A. Belii a, S. Pontone b, L. Beydon a,

pour le Collège français des anesthésistes-réanimateurs (Cfar)

a Département d'anesthésie, CHU d'Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France 
b Département d'anesthésie, hôpital Robert-Debré, 119, boulevard Serrurier, 75019 Paris, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Type d'étude. - Le but de cette étude était d'évaluer les caractéristiques de la formation médicale continue (FMC) des anesthésistes-réanimateurs français (AR).

Méthodes. - Un questionnaire de 73 items a été adressé par courrier à un échantillon de 1000 AR dont la répartition par région, par sexe et par type d'établissement reflétait la répartition nationale. Un second envoi a été réalisé six semaines après en cas de non-réponse.

Résultats. - Le taux de réponses a été de 40,8 %. Les répondants sont similaires à la population des AR français, en termes d'activité, d'âge, de type d'exercice professionnel. L'adhésion aux sociétés savantes françaises d'anesthésie réanimation s'élève à 72 % auxquels s'ajoutent 24 % d'affiliations à des sociétés d'autres disciplines. La fréquentation de congrès francophones s'élève à 81 % qui sont appréciés de façon similaire ; mais seulement 17 % des AR assistent à des congrès internationaux. Les congrès généralistes sont préférés par 67 % des AR. Annuellement, on recense une médiane de six jours en congrès plus quatre jours de stage ; 89 % des AR lisent des revues médicales (37 % étrangères). La formation est partiellement prise en charge financièrement dans 61 % des cas. Internet est utilisé en FMC par 73 % des AR sur des sites francophones. Les facteurs temps et financier sont les deux principales limites invoquées pour la FMC.

Conclusion. - La FMC est un phénomène établi en France au vu de nos résultats. L'ouverture vers les interfaces internationales reste cependant modeste.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Study design: The aim of this study was to assess how French anaesthesiologists perform continuing medical education (CME).

Methods. - A 73 items survey was mailed to 1,000 anaesthesiologists (11% of anaesthesiologists population) of geographic, gender and institution representative of national anaesthesiologist demography. A second mail was sent to non-responders, 6 weeks later.

Results. - The answer rate was 40.8% and the sample of responders appeared to match the French anaesthesiologist population. Seventy-two percent of surveyed anaesthesiologists were affiliated to the French society of anaesthesia-intensive care and 24% to other medical societies. Attendance to French congresses was 81% and miscellaneous congresses were equally appreciated in terms of quality. Only 17% of surveyed anaesthesiologists attended international congresses. Multi-thematic congresses were preferred by 67%. The annual time devoted to congresses was 6 days (median) with additional 4 days (median) reserved for practical courses. French medical journals and international journals had a reading rate of 89 and 37%, respectively. For 61% of responders CME was funded by institutional grants. Internet CME use was found in 73% of anaesthesiologists. Time and money were the two most frequent reasons invoked for CME restriction.

Conclusion. - CME is a broadly shared activity, which still remains focussed on national resources.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie, Formation médicale continue, Vie professionnelle

Keywords : Anaesthesiology, Continuing medical education, Education, Learning


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 2

P. 144-151 - février 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.