Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Blood patch, il n'est jamais trop tard - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.08.025 
L. Raffin , C. Batiste, D. Noël, A. Serbouh
Clinique « Les Martinets », 97, avenue Albert-1er, 92500 Rueil-Malmaison, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La survenue de céphalées posturales durables après effraction dure-méro-arachnoïdienne (EDA) lors d'une anesthésie péridurale (APD) ou après ponction lombaire est une complication dont l'incidence est devenue faible. En cas d'effraction volontaire, l'usage généralisé, y compris en radiologie, d'aiguilles de faible calibre à pointe non tranchante et la ponction en plaçant sagittalement le biseau de l'aiguille de Tuohy en cas d'APD en ont diminué l'incidence et la gravité. Par ailleurs, en absence de contre-indication, le traitement curatif par blood patch dont l'efficacité est avérée, est maintenant assez systématiquement proposé aux personnes qui souffrent de ce type de complication. Les auteurs rapportent l'observation originale d'une patiente pusillanime dont la symptomatologie très invalidante consécutive à une EDA réalisée à l'âge de 31 ans lors d'une APD pour césarienne, a pu être définitivement soulagée par un blood patch qu'elle a fini par accepter presque huit ans plus tard. À l'occasion d'une brève revue de littérature, la physiopathologie et la prise en charge sont discutées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Long lasting postural puncture headache secondary to an unintentional dural puncture (UDP) during epidural anaesthesia (EA) or following deliberate dural puncture for spinal anaesthesia, and neurological or neuroradiological examination, is becoming unusual. Placing the bevel of Tuohy needle parallel to the longitudinal axis of the dural cylinder when searching for epidural space, and in the later cases, widespread use of small diameter, atraumatic needles, have decreased both its incidence and severity. Furthermore, in the absence of any contraindication, patients suffering from such troubles are now quite systematically offered a curative epidural blood patch (EBP) whose effectiveness is documented. Authors report an original case of a fainthearted patient who underwent caesarean section under EA when she was 31-year-old, and whose disabling painful symptoms related to a UDP were successfully relieved by one EBP that she ended to accept more than seven years later. On the occasion of a short literature review, physiopathology and management are debated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Céphalées posturales, Effraction dure-méro-arachnoïdienne, Blood patch

Keywords : Postural puncture headache, Epidural blood patch


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 2

P. 201-205 - février 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anesthésie pour une chirurgie non cardiaque chez une patiente avec un syndrome d'Eisenmenger. Intérêt de la surveillance hémodynamique non invasive
  • M.L. Guye, M. Schoeffler, R. Chouquer, R. Muchada
| Article suivant Article suivant
  • Chocs hémorragiques au cours de dérivation interne du liquide céphalorachidien. Faut-il revoir la pratique anesthésique ou chirurgicale ?
  • E. Combettes, S. Blanot, H. Cuttaree, M. Zérah, G. Orliaguet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.