Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surveillance de la rage animale et humaine en Lituanie de 1991 à 2001 - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.medmal.2005.09.008 
A. Laiskonis a, , M.V. Bareisiene a, D. Velyvyte a, E. Pukenyte a, J. Bagdonas b, D. Zienius c, K. Lukauskas d
a Service des maladies infectieuses, université de médecine de Kaunas, Baltijos 120, LT 47144 Kaunas, Lituanie 
b Académie vétérinaire de Lituanie, Lituanie 
c Institut de l'académie vétérinaire de Lituanie, Lituanie 
d Service national vétérinaire et de contrôle de l'alimentation de Lituanie, Lituanie 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - L'objectif de ce travail était d'analyser la situation épidémiologique de la rage en Lituanie de 1991 à 2000 afin de définir des recommandations pour une stratégie de lutte adaptée.

Méthodes. - Les données sur la rage animales ont été recueillies auprès des services vétérinaires, des services épidémiologiques, des centres de santé publique, des laboratoires vétérinaires des municipalités et des régions administratives, les compte-rendus annuels du ministère de l'agriculture et du ministère de l'environnement pour les années 1991 à 2000. Les données humaines étaient issues des dossiers des patients hospitalisés pour une rage et des centres réalisant la vaccination antirabique.

Résultats. - De 1991 à 2000, 2148 cas de rage animale ont été enregistrés dont 45 % chez des animaux domestiques. Les réservoirs sauvages principaux étaient le renard et le chien viverrin. Cinq cas de rage humaine ont été rapportés durant la période étudiée et 44 710 personnes ont été vaccinées suite à un contact à risque avec un animal.

Conclusions. - La majoration des cas de rage animale a provoqué une augmentation des cas de rage humaine. Il est nécessaire d'augmenter des moyens de prévention en améliorant la vaccination des animaux sauvages et domestiques, et en éduquant les populations humaines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - The objective of this study was to assess the epidemiology of rabies in Lithuania from 1991 to 2000.

Materials and methods. - Data available from the reports of the Lithuanian State Food and Veterinary Service, of the Public Health centers, of the Veterinary Laboratories of counties, districts and cities, and from the reports of the Lithuanian Ministry of Agriculture and the Environment Protection Department were used to assess rabies both in domestic animals and wildlife. The situation of human rabies from 1991 to 2000 was evaluated using the medical records of patients with a diagnosis of rabies and the epidemiological follow-up of people receiving post-exposure treatment.

Results. - From 1991 to 2000, 2,148 laboratories confirmed cases of rabies were diagnosed in animals in Lithuania. Domestic animals accounted for 44% of all cases whereas wild animals accounted for 56% of the cases. During the 10-year period of investigation, 5 human cases were reported and 44,710 bitten persons received post-exposure treatment.

Comments. - A high incidence of rabies in wild animals in Lithuania had a direct influence on the increase human rabies infection. It is necessary to improve preventive measures against rabies - vaccination of domestic and wild animals, and spread information on rabies to the general public.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rage, Lituanie

Keywords : Rabies, Lithuania


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 1

P. 4-8 - janvier 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge des infections des voies respiratoires basses de l'adulte immunocompétent (pneumonie aiguë communautaire, exacerbation de bronchopathie chronique obstructive) : les enjeux d'une nouvelle conférence de consensus
  • C. Chidiac
| Article suivant Article suivant
  • Les pathogènes émergents, la veille internationale et le Règlement sanitaire international (2005)
  • P. Formenty, C. Roth, F. Gonzalez-Martin, T. Grein, M. Ryan, P. Drury, M.K. Kindhauser, G. Rodier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.