Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Survie et facteurs pronostiques des adénocarcinomes colorectaux : étude analytique uni- et multifactorielle de 150 cas - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.anchir.2005.12.012 
N. Arfa a, , I. Hamdani a, L. Gharbi a, S. Ben Abid a, B. Ghariani a, S. Mannai a, H. Mestiri a, M.T. Khalfallah a, S.R. Mzabi b
a Service de chirurgie générale, hôpital Mongi-Slim, Sidi-Daoued, La-Marsa 2045, Tunis, Tunisie 
b Service d'anatomie pathologique, hôpital Mongi-Slim, Sidi-Daoued, La-Marsa 2045, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. - Les facteurs pronostiques jouent un rôle important en oncologie clinique, ils permettent au clinicien de sélectionner les patients pour un traitement donné. Ces facteurs sont nombreux quand il s'agit des adénocarcinomes colorectaux. Dans cette étude, les auteurs analysent en uni- et multivariée les différents facteurs pronostiques ayant conditionné la survie d'une série de 150 adénocarcinomes colorectaux réséqués.

Matériel et méthodes. - Il s'agit d'une étude rétrospective monocentrique réalisée entre janvier 1990 et décembre 2002. Les 150 patients inclus étaient âgés en moyenne de 58 ans (médiane de 61 ans) avec un sex-ratio (hommes/femmes) de 1,4. Dans tous les cas l'adénocarcinome était confirmé par les biopsies et l'examen histologique définitif de la pièce opératoire. Sur le plan histologique, il était bien différencié dans 69 cas (46 %), moyennement différencié dans 50 cas (33,3 %) et indifférencié dans 17 cas (11,3 %). Il y avait une composante colloïde muqueuse ou adénocarcinome mucineux dans 14 cas (9,4 %).

Resultats. - L'adénocarcinome était de siège colique dans 84 cas (56 %) et rectal dans 66 cas (44 %). Une extension locorégionale était retrouvée dans 18 cas (12 %) et à distance dans 45 cas (30 %), à type de métastases hépatiques dans 37 cas (82,2 %), de métastases pulmonaires dans huit cas (17,8 %) et de métastases à la fois hépatiques et pulmonaires dans six cas. Selon la classification de Dukes six patients(4 %) étaient stade I TNM, 61 stade II TNM (40,7 %), 51 stade III (34 %) et 32 stade IV TNM (34 %). Une chimiothérapie adjuvante était réalisée dans 60 cas des cancers coliques (à partir d'un stade II TNM). Une radiothérapie néoadjuvante était réalisée chez 33 patients porteurs d'un adénocarcinome rectal à la dose de 45 Gy. Une chimiothérapie systémique adjuvante était réalisée chez cinq patients porteurs d'un adénocarcinome rectal. Avec un recul moyen de 46 mois (extrêmes 5 à 96 mois), 35 sont perdus de vu, 52 patients sont décédés (Dix décès postopératoires) et 63 sont vivants à la date de point. La survie médiane globale est de 20 mois avec un intervalle de confiance (IC 95 %) allant de 18,2 à 21,9 mois. Les taux de survie, tous stades confondus, à un an et cinq ans sont respectivement de 92,8 et 26,3 %. Différents facteurs pronostiques étaient identifiés en analyse univariée après analyse de la survie selon Kaplan-Meier et comparaison des taux de survie par le test du Log-rank (p<0,005) à savoir, les tumeurs du bas rectum, les tumeurs du côlon gauche, les formes indifférenciées, le degré d'extension locorégionale et à distance et un taux d'antigène carcinoembryonnaire sérique supérieur à 5 ng/ml. En analyse multivariée selon le modèle de Cox et après stratification selon les stades, le caractère indifférencié de la l'adénocarcinome et un taux d'antigène carcinoembryonnaire supérieur à 5 ng/ml étaient des facteurs indépendants ayant influencé directement la survie de nos patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction. - Prognostic factors have a pivotal role in clinical oncology. They are helpful in the selection of treatment; provide insights into the disease process and the therapic response. The number of possibility useful prognosis factors in the colorectal cancer is large. This study attempts to observe the survival of colorectal adenocarcinoma and to find prognostic factors and other variables potentially associated with outcome of colorectal adenocarcinoma.

Materiel and methods. - It's a retrospective study based on 150 patients with colorectal adenocarcinoma from 1990 to 2002. There were 150 patients aged of 58 years (median 61 years) with 1.4 sex-ratio. 84 patients had colon adenocarcinoma and 66 patients had rectal adenocarcinoma. In histological exam the adenocarcinoma was well differenced in 69 cases (46%), and undifferentiated in 17 cases (18, 3%).

Results. - Locoregional extension was found in 18 cases and metastatic extension in 45 cases with hepatic metastasis in 37 cases and pulmonary metastasis in 8 cases. There were 6 cases of peritoneal localized carcinosis and 6 cases of ovary metastasis. There were 6 patients (4%) Dukes stage I TNM, 61 stage II (40, 7%), 51 stage III TNM (34%) and 32 patients stage IV TNM (34%). All patients had surgical curative resection associated with adjuvant chemotherapy in 60 cases of colon adenocarcinoma and preoperative radiotherapy in 33 cases of rectal adenocarcinoma. After a follow up of 46 months, 52 patients was died (10 operative mortality), 35 patients were lost of view and 63 patients were still alive at the point date. Median survival was 20 months with 95% confidence interval: (4, 2-7, 8). Overall one year and 5 years survival were respectively 92,8% and 26,3%. Various prognostic factors had been identified through univariate (Kaplan-Meier) then multivariate (Cox) analyze. In addition to the clinical factors, we found of significant prognostic value undifferentiated adenocarcinoma and an elevated value of serum carcinoembryonic antigen>5 ng/ml.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adénocarcinome, Côlon, Rectum, Survie, Facteurs pronostiques

Keywords : Adenocarcinoma, Colon, Rectum, Survive, Prognostic factors


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 2

P. 104-111 - février 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Amputation du rectum par voie périnéale pure avec colostomie coelio-assistée : une option thérapeutique palliative pour les cancers du bas rectum ou de l'anus chez le sujet âgé ou multitaré
  • E. Cotte, J.-C. Lifante, S. Cherki, Y. François, J. Vignal, J.-L. Peix, O. Glehen
| Article suivant Article suivant
  • Cancer du sigmoïde : résection par laparoscopie ou par laparotomie ?
  • F. Bretagnol, J.-M. Fabre, K. Slim

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.