Médecine

Paramédical

Autres domaines


Place actuelle du test de Hühner dans l'exploration de la stérilité conjugale - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2005.11.009 
J.-R. Zorn
Cabinet médical, 33, rue de la Tour, 75116 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'intérêt du test postcoïtal de Hühner (TH) est controversé : alors qu'il reste en France un examen de première intention pour l'exploration de la stérilité, la littérature anglo-saxonne le considère comme inutile et n'en recommande pas l'usage, quand elle ne l'ignore pas complètement. Cette mise à l'écart n'a pourtant aucun fondement scientifique, et on peut affirmer que le TH garde toute sa place avec une triple fonction diagnostique : vérifier le caractère complet du rapport, quantifier le nombre de spermatozoïdes présents, et enfin évaluer leur comportement et leur survie dans la glaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The interest of the postcoital test (PCT) has been subject to debate in the last ten years. In France, it is considered as part of the basic fertility work-up, since it is no longer recommended as routine investigation in English literature. However, there is no evidence-based demonstration to support the test being ostracized. PCT is still useful as a diagnostic tool to control intercourse, quantify sperm concentration and evaluate sperm mobility in the cervical mucus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Test postcoïtal, Test de Hühner, Exploration de la stérilité, Médecine fondée sur les preuves

Keywords : Postcoital test, Hühner test, Infertility work-up, Evidence-based medicine


Plan


© 2006  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 2

P. 142-146 - février 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment informer au premier trimestre de la grossesse une patiente ayant un diagnostic de béance cervico-isthmique ?
  • J. Nizard
| Article suivant Article suivant
  • Indications du raloxifène chez la femme ménopausée
  • F. Trémollières, C. Ribot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.