Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les abdomens aigus d'étiologie parasitaire : analyse d'une série rétrospective de 135 cas - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.anchir.2005.12.004 
A. Essomba a, A. Chichom Mefire a, , M. Fokou a, P. Ouassouo a, P. Masso Misse a, A. Esiene b, L.M. Abolo a, E.E. Malonga a
a Service de chirurgie digestive, hôpital central de Yaoundé, Yaoundé, Cameroun 
b Service d'anesthésie et de réanimation, hôpital central de Yaoundé, Cameroun 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. – Déterminer l'incidence des manifestations aiguës chirurgicales des parasitoses digestives à Yaoundé (Cameroun) et évaluer les modalités et les résultats de leur prise en charge.

Matériel et méthodes. – Il s'agit d'une étude rétrospective de janvier 1973 à décembre 2002 incluant les patients présentant un abdomen aigu parasitaire traités dans le service des urgences chirurgicales de l'hôpital central de Yaoundé.

Résultats. – Parmi 3464 abdomens aigus opérés, 135 patients (3,9 %) avaient une étiologie parasitaire. Il s'agissait pour 59 % d'entre eux (80 patients) d'enfants âgés de mois de 15 ans. Nous avons colligé 63 péritonites par rupture d'abcès amibien du foie (47 %), 24 occlusions par un ascaridiose (18 %), 21 appendicites d'origine parasitaire (15 %), 15 typhlites amibiennes (11 %), quatre angiocholites et/ou pancréatites aiguës par migration d'un ascaris adulte dans l'ampoule de Vater (3 %), quatre perforations ascaridiennes du grêle (3 %) et quatre invaginations intestinales aiguës (3 %). Quatre-vingt-dix-sept patients (79 %) ont été opérés avant 1990. La mortalité des péritonites par rupture d'abcès amibien du foie était de 41 %.

Conclusions. – Les urgences chirurgicales abdominales d'origine parasitaire sont peu fréquentes mais pas rare au Cameroun. L'incidence de ces urgences diminue depuis quelques décennies. Cependant, la rupture intrapéritonéale d'abcès amibien du foie reste l'étiologie la plus fréquente et est toujours associée à un taux important de mortalité. Il reste encore difficile d'affirmer lors de l'exploration chirurgicale si le parasite objectivé est le responsable ou le témoin passif des lésions observées. Le diagnostic préopératoire des étiologies parasitaires pourrait permettre d'améliorer leur prise en charge en privilégiant les modalités thérapeutiques non opératoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. – To assess acute abdomens incidence of parasitic origin at Yaounde (Cameroon) and evaluate their different management modalities.

Materials and methods. – Retrospective study from January 1973 to December 2002 of patients managed at Department of Surgery, Central Hospital, Yaounde (Cameroon).

Results. – Among 3464 acute abdomens managed by laparotomy during this period, 135 patients (3.9%) had a parasitic origin. Ninety-seven patients (79%) were operated on before 1990. Among these 135 patients, 63 (47%) had peritonitis secondary to liver amoebic abscess intraperitoneal rupture, 24 (18%) had acute intestinal obstruction due to an ascaridioma, 21 (15%) had appendicitis of parasitic origin, 15 (11%) had amoebic typhlitis, 4 (3%) had pancreatitis and/or angiocholitis caused by the obstruction of ampulla of Vater by an adult ascaris worm, 4 (3%) had intestinal perforation by ascaris, and 4 (3%) had intussusception (tricocephalus).

Conclusions. – Incidence of abdominal emergencies of parasitic origin is unfrequent but not rare at Central Hospital, Yaounde, Cameroon. This incidence is decreasing over time. However, liver amoebic abscess intraperitoneal rupture is the most common cause of peritonitis and is still associated with postoperative high mortality rate. Preoperative diagnosis could lead to non-operative management that may be associated with better prognosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Péritonite, Laparotomie, Parasites, Urgence, Mortalité

Keywords : Peritonitis, Laparotomy, Parasites, Emergency, Mortality


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 3

P. 194-197 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Oesophagectomie mini-invasive : évaluation prospective de la gastrolyse coelioscopique
  • G. Godiris-Petit, N. Munoz-Bongrand, I. Honigman, P. Cattan, E. Sarfati
| Article suivant Article suivant
  • Infiltration continue prépéritonéale d'anesthésiques locaux pour l'analgésie après laparotomie. Données préliminaires
  • E. Pélissier, J.-X. Mazoit, M. Beaussier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.