Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ulcère gastroduodénal hémorragique : résultats du traitement chirurgical - 01/01/01

N.  Cheynel,  F.  Peschaud,  O.  Hagry,  P.  Rat,  P.  Ognois-Ausset,  J.P.  Favre * *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Le but de l'étude était d'évaluer la mortalité et la morbidité de l'ulcère gastroduodénal hémorragique après traitement chirurgical, compte tenu du vieillissement de la population et de l'amélioration des traitements médicaux et endoscopiques.

Patients et méthode : Cette étude rétrospective a porté sur 49 patients, 15 femmes, 34 hommes, d'âge moyen 72 ± 14 ans (extrêmes : 21-92 ans) opérés d'urgence dans le même centre entre 1994 et 1999. Ces patients étaient classés ASA II (n = 6), ASA III (n = 20), ASA IV (n = 21) et ASA V (n = 2). L'indication opératoire a été posée pour des hémorragies non contrôlables chez dix patients, récidivantes chez 28 patients, et persistantes chez 11. Il s'agissait d'un ulcère gastrique dans cinq cas, traité par résection-suture (n = 2) et gastrectomie partielle (n = 3) et d'un ulcère duodénal dans 44 cas traité par suture (n = 30), gastrectomie partielle (n = 10) et duodénomie exploratrice (n = 4).

Résultats : La mortalité globale a été de 20,4 % (10/49). La mortalité a été de 40 % (4/10) en cas d'hémorragie non contrôlable, de 7 % (2/28) en cas d'hémorragie récidivante, de 36 % (4/11) en cas d'hémorragie persistante. La mortalité n'a pas varié selon la technique opératoire. La morbidité a été de 45 %, avec trois récidives hémorragiques en cas de suture et trois fistules duodénales en cas de gastrectomie partielle.

Conclusion : Le traitement chirurgical d'urgence de l'ulcère gastroduodénal hémorragique garde une morbidité et une mortalité élevées. La récidive hémorragique n'apparaît pas aggraver le pronostic alors que la persistance de l'hémorragie est un facteur de gravité.

Mots clés  : gastrectomie pour ulcère hémorragique ; suture pour ulcère hémorragique ; ulcère gastroduodénal hémorragique.

Abstract

Aim of the study: The aim of this retrospective study was to report the mortality and morbidity after surgery for bleeding peptic ulcer while the population is aging and while the medical treatment and endoscopic procedures are improving.

Patients and methods: This retrospective study between 1994 and 1999 included 49 patients, 15 women, 34 men, aged 72 ± 14 years. Patients were separated into three groups: ten with uncontrollable haemorrhages, 28 with recurrent haemorrhages and 11 with persistent haemorrhages. These patients were classified ASA II (n = 6), ASA III (n = 20), ASA IV (n = 21) and ASA V (n = 2). The surgical procedures for gastric ulcers (n = 5) were resection-oversewing (n = 2) or partial gastric resection (n = 3). The surgical procedures for duodenal ulcers (n = 44) were oversewing (n = 30), partial gastric resection (n = 10) or exploratory duodenotomy (n = 4).

Results: The overall postoperative mortality rate was 20.4% (10/49). The mortality rate was 40% (4/10) in patients with massive haemorrhage, 7% (2/28) in patients with recurrent haemorrhage, and 36% (4/11) in patients with persistent haemorrhage. There was no significant difference in the mortality rate in relation to the surgical procedures. The morbidity rate was 45%, including three bleeding recurrences after suture and three duodenal leakages after partial gastric resection.

Conclusion: The morbidity and mortality rate after surgery for bleeding peptic ulcer is still high. Recurrent haemorrhages don't worsen the prognosis. Delayed surgery for persistent haemorrhage is associated with a severe prognosis.

Mots clés  : partial gastrectomy for bleeding peptic ulcer ; peptic ulcer haemorrhage ; suture for bleeding peptic ulcer.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 3

P. 232-235 - avril 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Occlusions intestinales chez le patient cancéreux : résultats de la chirurgie palliative
  • H. Legendre, F. Van Huyse, F.X. Caroli-Bosc, J.C. Pector
| Article suivant Article suivant
  • Résultats des résections trachéales ou oesophagiennes dans les carcinomes invasifs de la thyroïde
  • J.C. Lifante, F. Mancini, F. Mithieux, N. Berger, A. Latreche, J.L. Peix

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.