Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’infection par l’érythrovirus B19 chez le drépanocytaire au Mali : une étude cas-témoins - 18/08/11

Doi : 10.1016/j.arcped.2011.06.019 
D.-A. Diallo a, , f , A. Guindo a, A. Dorie a, N. Djibo b, E. Algiman c, O.-D. Ouane d, A.-A. Diakité e, F.-F. Traoré b, M. Ag Baraika a, A.-K. Dembélé f, G. Tchernia a
a Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose, 03, commune III, BP 186, Bamako 03, Mali 
b Laboratoire Mérieux, Bamako, Mali 
c Laboratoire ALGI, Quinzambougou, Bamako, Mali 
d Centre hospitalier Mére–Enfant, Bamako, Mali 
e CHU Gabriel-Touré, Bamako, Bamako, Mali 
f Service d’hématologie oncologie médicale, CHU Point G, Bamako, Mali 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’érythrovirus B19 (EB19) initialement appelé parvovirus B19 a été reconnu comme le seul Parvoviridea pathogène pour l’homme. L’association fréquente de l’infection par l’EB19 à plusieurs complications dont certaines à risque vital a été rapportée chez le drépanocytaire en Europe et aux Etats-Unis. Ce constat justifie des études pour préciser l’ampleur de l’infection dans les zones de forte prévalence de la drépanocytose en particulier l’Afrique sub-saharienne. Les résultats de ces études pourraient en effet conduire à l’élaboration de stratégies de prévention susceptibles de réduire les complications à risque vital associées à cette infection chez le drépanocytaire. À la lumière de ces considérations, nous avons conduit une étude cas-témoins portant sur 163 drépanocytaires et 163 témoins non drépanocytaires. Le diagnostic de l’infection était basé sur la détection des anticorps IgG et IgM anti-EB19 par technique Elisa. L’IgG anti-EB19 a été trouvée chez 105 des 163 drépanocytaires et chez 79 des 163 contrôles. Les IgM anti-EB19 ont été plus fréquemment trouvées chez les drépanocytaires que chez les témoins. Cette fréquence élevée était dépendante de l’âge. Par contre, nous n’avons pas observé de réduction significative du taux de réticulocytes chez les drépanocytaires infectés par l’EB19. Ces résultats méritent d’être vérifiés par des études de cohortes qui devront en outre caractériser l’implication de l’infection par l’EB19 dans la mortalité et la morbidité chez le drépanocytaire afin de mettre en place des stratégies de prévention et de prise en charge efficiente des complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Human parvovirus B19 (HP-19) is the only Parvoviridae known to be pathogenic in human. Studies of HP-19 infection and its associated life-threatening complications in sickle cell anemia patients have been reported in Europe and the US. These results justify the development of HP-B19 prevention and strategies to reduce the incidence of severe and life-threatening complications associated with the infection in patients with sickle cell anemia, particularly in sub-Saharan Africa where the sickle cell anemia burden is high. In light of these considerations, we conducted a case–control study including 163 patients with sickle cell anemia and 163 controls. HP-B19 diagnosis was based on the detection of IgG and IgM antibodies specific for HP-B19 using commercially available enzyme immunoassays. Anti-human parvovirus B19 IgG antibodies were found in 105 of 193 (64.8%) patients vs 79 of 193 controls (48.4%). IgM antibodies were found at a higher frequency in sickle cell anemia patients than in controls. This higher frequency was found to be age-dependent. However, the reticulocyte count showed no significant decrease in Malian patients with sickle cell anemia. Further studies are needed to better characterize the implication of HP-B19 infection in sickle cell anemia mortality and morbidity and to develop preventive strategies and efficient management of the resulting complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Ce travail a été financé par la Fondation Mérieux, Lyon, France.
 Communication préliminaire : 1st Global Congress on sickle Cell Disease, Accra, Ghana, July 2010.


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 9

P. 962-965 - septembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison de deux protocoles de prise en charge des infections urinaires fébriles de l’enfant
  • T. Blanchais, A. Legrand, E. Allain Launay, M.-D. Leclair, J. Caillon, G. Roussey-Kesler
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Sweet révélateur d’une leucémie
  • E. Elleuch, B. Hammami, F. Smaoui, I. Maaloul, H. Turki, M. Elloumi, M. Ben Jemaa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.