Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats des résections trachéales ou oesophagiennes dans les carcinomes invasifs de la thyroïde - 01/01/01

J.C.  Lifante 1 ,  F.  Mancini 1 ,  F.  Mithieux 1 ,  N.  Berger 2 ,  A.  Latreche 2 ,  J.L.  Peix 1 * *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Cette étude rétrospective avait pour but de rapporter le résultat des résections trachéales ou oesophagiennes chez 21 patients atteints d'un carcinome invasif de la thyroïde.

Patients et méthodes : De janvier 1988 à août 2000, 21 patients (âge moyen : 66 ans) ont eu une résection trachéale (n = 10) ou oesophagienne (n = 11) pour carcinome thyroïdien envahissant les voies aérodigestives supérieures. Il s'agissait de 8 carcinomes anaplasiques, 11 carcinomes papillaires, 1 carcinome vésiculaire et 1 carcinome épidermoïde.

Résultats : Un patient est décédé d'une embolie pulmonaire postopératoire. Les complications postopératoires consistaient en fistule (n = 2) et sténose (n = 1) trachéales, fistule oesophagienne (n = 2), paralysie récurrentielle (n = 8) et hypoparathyroïdie transitoire (n = 4). Une récidive locale ou locorégionale est survenue chez 7 patients et une évolution métastatique chez 7 patients. Dix patients étaient encore en vie au moment de cette étude. La survie moyenne dans cette série a été de 26 mois (21 mois pour les carcinomes anaplasiques et 41 mois pour les carcinomes différenciés).

Conclusion : Les cancers thyroïdiens différenciés peuvent bénéficier d'une résection tumorale complète ; en cas d'envahissement des voies aérodigestives, la résection trachéale ou oesophagienne est justifiée. Les carcinomes anaplasiques ont un très mauvais pronostic ; chez des patients sélectionnés, une résection tumorale complète peut prolonger la survie ; mais dans la plupart des cas, seul un traitement par radiothérapie et chimiothérapie est possible.

Mots clés  : cancer thyroïdien ; envahissement oesophagien ; envahissement trachéal ; thyroïdectomie radicale.

Abstract

Study aim: The aim of this retrospective study was to report results of 21 tracheal or esophageal resections for invasive thyroid carcinomas.

Patients and methods: Between January 1988 and August 2000, 21 patients (mean age: 66 years) had a tracheal (n = 10) or esophageal (n = 11) resection for involvement by an invasive thyroid carcinoma. There were eight undifferentiated carcinomas, 11 papillary, one follicular and one epidermoid carcinomas.

Results: One patient died from pulmonary embolism during the postoperative period. Complications were: tracheal fistula (n = 2), tracheal stenosis (n = 1), esophageal fistula (n = 2), recurrent nerve palsies (n = 8) and hypoparathyroidism (n = 4). Seven patients presented local recurrence and seven presented distant metastases. Ten patients were alive and ten patients died of their carcinoma. The mean survival in this study was 26 months (21 months for anaplastic carcinomas and 41 months for differentiated carcinomas).

Conclusion: Differentiated thyroid carcinomas have to benefit from a complete tumoral resection; tracheal or esophageal resection is indicated in case of involvement. Anaplastic carcinomas have a poor prognosis; complete resection is indicated only for selected patients; radiotherapy and chemotherapy are used, because surgery is often impossible.

Mots clés  : esophageal involvement ; radical thyroidectomy ; thyroid carcinoma ; tracheal involvement.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 3

P. 236-241 - avril 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ulcère gastroduodénal hémorragique : résultats du traitement chirurgical
  • N. Cheynel, F. Peschaud, O. Hagry, P. Rat, P. Ognois-Ausset, J.P. Favre
| Article suivant Article suivant
  • Les kystes hydatiques du foie rompus dans les voies biliaires. À propos de 64 cas
  • M. Daali, Y. Fakir, R. Hssaida, A. Hajji, A. Hda

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.