S'abonner

Arythmies foetales : diagnostic, pronostic, traitement ; à propos de 33 cas - 01/01/00

S.  Vautier-Rit 1 ,  P.  Dufour 1 ,  G.  Vaksmann 2 ,  D.  Subtil 1 ,  P.  Vaast 1 ,  A.S.  Valat 1 ,  J.P.  Dubos 1 ,  F.  Puech 1 Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

D'octobre 1993 à février 1998, 33 troubles du rythme cardiaque foetal ont été explorés par l'équipe de cardiologie infantile et congénitale de Lille. Les extrasystoles sont de loin les arythmies les plus fréquemment retrouvées (76 % des cas). Elles sont constamment bénignes et ne nécessitent qu'une simple surveillance. Les tachycardies sont retrouvées dans 15 % des cas (trois tachycardies supraventriculaires et deux flutters auriculaires). De nombreux traitements efficaces sont proposés, cependant le pronostic reste souvent sombre en présence d'une anasarque. Les techniques de traitement foetal direct (cordocentèse) sont en cours d'évaluation et ne peuvent être actuellement utilisées qu'en dernier recours (un décès après injection de Flécaïne® intracordonale dans notre série). Une bradycardie (non liée à des extrasystoles) est retrouvée dans 9 % des cas. Il n'existe pas actuellement de traitement efficace démontré in utero.

Mots clés  : arythmies foetales ; échocardiographie ; traitement.

Abstract

From October 1993 to February 1998, 33 cases of fetal cardiac arrhythmia were investigated by doppler-echocardiography at the Lille infantile and congenital cardiology department. Extrasystolic arrhythmias were the most frequently encountered disorder (25 fetuses, i.e., 76% of cases: 24 instances of extrasystolic auricular arrhythmia and one case of extrasystolic ventricular arrhythmia). They were invariably benign, and apart from one case only required standard monitoring. Tachycardia was observed in 15% of cases (three cases of supraventricular tachycardia [SVT] and two cases of auricular flutter [AF]). In no instance was a cardiopathic syndrome noted. A number of efficient treatments have been described, but the prognosis is often poor in the presence of hydrops fetalis. Direct fetal treatments (cordocentesis) are currently under evaluation, and at present can only be used as a last resort. In our series, one fetus died 15 minutes after transplacental Flecaine® (flecainide) administration. Two of the three SVT and the two AF cases were successfully treated. Bradycardia, which was unassociated with extrasystolic arrhythmia, was found in 9% of cases. It is concluded that Flecaine® is probably the treatment of choice for supraventricular and ventricular fetal tachycardia, as it has no teratogenic effect and crosses the placenta at a fetal concentration that is 80% of the maternal level. However, the administration of this drug is not without risk. It is known to possess certain negative side effects, and its pharmacological profile and maternal and fetal health risks have not yet been fully investigated. At present, no entirely safe and efficient treatment for fetal cardiac arrhythmia has been found.

Mots clés  : fetal arrhythmia ; echocardiography ; treatment.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 10

P. 729-737 - octobre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Typage des Papillomavirus humains dans les frottis cervicaux de routine. Résultats sur une série de3 778 patientes
  • M. Levert, C. Clavel, O. Graesslin, M. Masure, P. Birembaut, C. Quereux, R. Gabriel
| Article suivant Article suivant
  • Le rôle de l'hormone lutéinisante dans la physiologie du follicule et du corps jaune
  • J. N. Hugues, I. Cedrin-Durnerin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.