Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Particularités pédiatriques de l'information préopératoire. Le point de vue de l'anesthésiste-réanimateur - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.10.001 
G. Orliaguet
Département d'anesthésie-réanimation, hôpital Necker-Enfants-malades, Assistance-publique-hôpitaux-de-Paris, université René-Descartes Paris-V, 149, rue de Sèvres, 75743 Paris cedex 15, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'information préopératoire est un droit pour le patient et un devoir pour le médecin, y compris dans le cadre de l'anesthésie pédiatrique. L'information anesthésique revêt différents aspects, médicopsychologique bien sûr, mais aussi réglementaire et donc juridique. Lorsque le patient est un mineur, l'information est due en premier lieu aux titulaires de l'autorité parentale. Cependant, la loi et la jurisprudence portent aujourd'hui une attention toute particulière à l'avis de l'enfant. Dans plus de 70 % des cas les inquiétudes préopératoires des parents concernent plus l'anesthésie que la chirurgie. Les inconvénients les plus fréquents, les risques graves et connus doivent obligatoirement être présentés au patient et à ses parents, même s'ils sont exceptionnels. Les seules dispenses à l'obligation d'information sont : l'urgence, l'impossibilité ou le refus du patient ou des parents à être informés. Si l'information est nécessairement orale, elle peut utilement être complétée par un document écrit, qui n'a pas vocation à recevoir la signature des parents. La qualité de l'information contribue indéniablement à la qualité de la préparation psychologique préopératoire des parents, et donc de l'enfant. Des programmes de préparation préopératoire ont ainsi été développés, mais des résultats controversés ont été obtenus. Enfin, l'essentiel des travaux sur ce sujet ont été réalisés aux États-Unis, où la demande d'information est habituellement exhaustive. Il n'est pas certain que l'ensemble de ces résultats puisse être extrapolé aux parents français, de sorte que des études sont souhaitables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Medical information is mandatory before any medical procedure, including pediatric anesthesia. Preoperative information covers many aspects, including medico-psychologic and judicial aspects. When the patient is a child, information must be delivered to the parents in priority. However, the French law has given a particular attention to the opinion of the child. In 70% of the cases, preoperative anxiety of the parents is more related to anesthesia than to the surgical procedure itself. We have to explain the most frequent adverse effects, as well as the more severe and well known complications to the parents, even though they are very infrequent. The only cases where preoperative information is not required are: emergency cases and refusal of the patient or the parents to be informed. While information is necessarily oral, it may be completed using a written document. The quality of the preoperative information directly influences the quality of the psychological preoperative preparation of the parents, and thereafter of the child. Preoperative preparation programs have been developed, but controversial results have been observed. The great majority of the studies on preoperative programs were performed in the USA, where the demand for preoperative information is very important. It is far from sure that the results of all these studies may be extrapolated to French parents, and French studies are needed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie, Pédiatrie, Information

Keywords : Anaesthesia, Paediatric, Information


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 4

P. 451-457 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SROS enfants-adolescents et nécessité du maintien de la compétence en anesthésie-réanimation pédiatrique
  • P. Courrèges, C. Ecoffey
| Article suivant Article suivant
  • Décret sur les réanimations pédiatriques : quelles conséquences ?
  • J.-C. Granry, B. Ringuier, C. Jeudy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.