Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vécu de la douleur postopératoire et résultats à long terme après chirurgie hémorroïdaire par anopexie - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.anchir.2006.01.003 
F. Pigot a, , M. Dao Quang b, A. Castinel a, F. Juguet a, D. Bouchard a, F.-A. Allaert c, d, J. Bockle d
a Service de proctologie médicochirurgicale, hôpital Bagatelle, rue Robespierre, Talence 33400 cedex, France 
b Service de chirurgie digestive, hôpital Saint-Paul, 12, Chu-Van-An, Hanoï, Vietnam 
c Département d'épidémiologie de l'université McGill, Montréal, Canada 
d Cenbiotech, centre hospitalier universitaire, 21000 Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Buts de l'étude. - L'anopexie permet de traiter chirurgicalement la maladie hémorroïdaire, avec des suites moins douloureuses que l'hémorroïdectomie. Cette information importante à communiquer au patient, peut être source d'insatisfaction si la douleur vécue dépasse la douleur attendue. Évaluer la douleur et l'incapacité physique ressenties après anopexie par rapport à celles attendues. Évaluer les résultats fonctionnels en fonction des données pré- et peropératoires.

Résultats. - Soixante-huit malades consécutifs (56 hommes), d'âge moyen 51 ans (25-83) ont été inclus prospectivement. Les hémorroïdes étaient quatre fois de grade 2 (6 %), 52 de grade 3 (76 %) et 12 de grade 4 (18 %). La douleur postopératoire était égale ou moindre à celle attendue pour 85 %, avec une meilleure tolérance supérieure à 45 ans (p<0,05). L'incapacité physique était égale ou moindre à celle attendue pour 89 %. À 32 semaines des symptômes hémorroïdaires étaient rapportés par 23 %. Aucune caractéristique des malades, ni variation technique n'influençaient ce résultat. Des besoins pressants étaient décrits par 17 % des malades. Ces troubles de la continence étaient plus fréquents en cas de ligne d'agrafage inférieure à 6,5 mm de la ligne pectinée, taille de la collerette inférieure à 22 mm, hémorroïdes externes et fonction de l'opérateur.

Conclusion. - Une information pragmatique bien qu'imprécise sur la moindre douleur à attendre après anopexie n'expose pas à la déception des malades. Les résultats fonctionnels ne sont pas influencés par la technique opératoire. À l'inverse les troubles de la continence sont peu sévères, mais fréquents si la ligne d'agrafage est à moins de 6,5 mm de la ligne pectinée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims. - Anopexy allows treatment of hemorrhoidal symptoms with a less painful postoperative course. This information is important for the patient, but may lead to dissatisfaction if pain level is higher than expected. To evaluate perceived pain and physical limitation levels in relation to patient's expectation. Evaluate long-term functional results.

Results. - Sixty-eight consecutive patients (56 males) were prospectively included. Distribution of haemorrhoid grades were 4 grade 2 (6%), 52 grade 3 (76%) and 12 grade 4 (18%). Postoperative pain level was less or equal than expected for 85% of patients, with a better acceptance superior to 45 years. Physical limitation was equally or less important than expected for 89%. At the 32 weeks follow-up hemorrhoidal symptoms were present in 23%, uninfluenced by any patient's or operative characteristics. Incontinence with urgency was reported by 17%. Presence of an alliterated continence was linked to stapled line inferior to 6,5 mm from pectineate line, doughnut height inferior to 22 mm, external hemorrhoids and related to surgeon.

Conclusion. - Pragmatic information, although vague, about postoperative pain does not expose to patient's dissatisfaction. Functional results are not influenced by technical variation. Continence alterations are not severe, but frequent when stapled line is too close from pectineate line.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémorroïdes, Anopexie, Chirurgie, Évaluation

Keywords : Hemorrhoids, Surgery, Evaluation, Anopexy


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4

P. 262-267 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement conservateur des cancers du sein : zonectomie vs oncoplastie. Étude prospective à propos de 99 patientes
  • P.-L. Giacalone, P. Roger, O. Dubon, N. El Gareh, J.-P. Daurés, F. Laffargue
| Article suivant Article suivant
  • Gastrectomie : incision médiane ou bi-sous-costale ?
  • A. Sauvanet, S. Msika

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.