Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Grossesse après bypass : quels problèmes ? - 22/08/11

Doi : 10.1016/j.cnd.2011.06.004 
Cécile Ciangura
Pôle d’endocrinologie-diabétologie-métabolisme-nutrition-prévention vasculaire, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les premières données sont concordantes et positives en termes de réduction des risques pour la mère et l’enfant après bypass gastrique, par rapport aux grossesses chez des femmes obèses non opérées, ou en comparaison aux grossesses précédant la chirurgie (réduction du diabète gestationnel, prééclampsie, retard de croissance et macrosomie). Néanmoins, ces résultats encourageants ne doivent pas occulter les problèmes pouvant compliquer ces grossesses, directement liées à la technique du bypass. Les symptômes digestifs habituels de toute grossesse (nausées et vomissements au premier trimestre, reflux, constipation, intolérances alimentaires) sont à distinguer d’une complication chirurgicale, en particulier d’un syndrome occlusif. Il s’agit d’événements rares mais potentiellement gravissimes et dont le diagnostic peut être difficile. En cas de douleur, un examen obstétrical rassurant doit faire consulter immédiatement le chirurgien viscéral. L’autre domaine de complications après un bypass est nutritionnel : risque de carence (en particulier en fer, vitamine B12, calcium, acide folique et en protéine), du fait de la malabsorption, de la réduction des apports alimentaires qui peut être accentuée par les intolérances liées à la grossesse, et de l’augmentation des besoins physiologiques lors de la grossesse. La fréquence des déficits nutritionnels graves semble faible chez les patientes enceintes ayant bénéficié d’une supplémentation en vitamines et minéraux, mais les conséquences peuvent être doubles, maternelles et fœtales (carence néonatale en B12, anomalie de fermeture du tube neural par exemple). La prise de folates est indispensable dès la période préconceptionnelle. Actuellement, il est recommandé d’éviter une grossesse jusqu’à ce que le poids soit stabilisé (12 à 18 mois), de rechercher une grossesse avant d’opérer et de prévoir une supplémentation en folates et une contraception efficace après l’intervention, de réaliser une évaluation diététique avant toute grossesse programmée ou au tout début de la grossesse, de supplémenter les femmes enceintes en fer et folates, vitamine B12, vitamine D et calcium. Un suivi nutritionnel, en particulier diététique, au sein d’une équipe pluridisciplinaire apparaît optimal à chaque trimestre et en post-partum.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The first available data suggest that rates of many adverse maternal and neonatal outcomes may be lower in women who become pregnant after having a gastric bypass compared with rates in pregnant women who are obese, and with rates in these women before surgery (reduction in gestational diabetes, preeclampsia, low birth weight or macrosomia). In spite of these positive results, there are potential complications during pregnancy directly related to the surgical procedure of gastric bypass. Usual intestinal symptoms of pregnancy (nausea and vomiting during the first trimester, acid reflux, constipation, food intolerance) need to be distinguished from surgical complication, particularly occlusive syndrome. This is a rare event but it could be very serious. In case of abdominal pain, women need to be examined by a digestive surgeon if there is no obstetrical problem. In addition, gastric bypass may result in nutritional deficiencies, in particular iron, vitamin B12, calcium, folic acid, vitamin D and protein deficiencies, because of malabsorption and low food intake. These deficiencies may be pronounced due to food intolerance and increase of physiologic nutritional needs in pregnancy. The frequency of severe deficiencies is limited in women taking vitamin supplements, but their consequences affect both mothers and neonates (such as congenital vitamin B12 deficiency in breastfed infant, or neural tube defect). Folic acid intake should be systematic before pregnancy. Recent recommendations suggest to avoid any pregnancy until weight stabilization (12 to 18months) after gastric bypass, to screen pregnancy before surgical intervention, to prescribe folic acid supplementation and an efficient contraception right after gastric bypass, to provide support and counseling about diet before or just at the beginning of the pregnancy, to give supplements in iron, folic acid, vitamin B12, calcium and vitamin D. A follow-up on nutrition, if possible with a dietitian in a multidisciplinary team, should be organized once every trimester and in the post-partum period.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Court-circuit gastrique, Carence nutritionnelle, Syndrome occlusif

Keywords : Pregnancy, Gastric bypass, Nutritional deficiency, Occlusive syndrom


Plan


 Texte issu d’une conférence donnée par l’auteure dans le cadre de la 51e Journée annuelle de nutrition et de diététique à Paris le 28 janvier 2011.


© 2011  Société française de nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 4

P. 194-198 - septembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Connaître les pièges du suivi après by-pass gastrique pour obésité
  • Christine Poitou
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge de l’obésité : quel est le niveau de formation des médecins généralistes du département de la Haute-Vienne et comment perçoivent-ils leur pratique ?
  • Philippe Fayemendy, Zinsou Avodé, Linda Pivois, Cécile De Rouvray, Pierre Jésus, Jean-Claude Desport

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.