Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La candidurie en milieu de réanimation : signification et intérêt de la numération des levures dans les urines - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.annfar.2006.02.019 
A. Sellami a, H. Sellami a, F. Makni a, M. Bahloul b, F. Cheikh-Rouhou a, M. Bouaziz b, A. Ayadi a,
a Laboratoire de parasitologie-mycologie, faculté de médecine, Sfax, Tunisie 
b Service de réanimation, CHU Habib-Bourguiba, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Justification

La constatation d'une candidurie est de plus en plus fréquente chez les patients hospitalisés en réanimation mais sa signification diagnostique est encore controversée.

Objectifs

Préciser l'intérêt de la numération des levures dans les urines et rechercher une éventuelle corrélation entre l'importance de la candidurie, l'indice de colonisation et les facteurs de risque d'une candidose invasive.

Type d'étude

Étude prospective.

Patients et méthodes

Étude réalisée chez 162 patients hospitalisés durant plus de 72 heures au service de réanimation sur une période de quatre mois. La recherche de Candida dans les urines a été effectuée une fois par semaine, associée à des prélèvements au niveau d'autres sites permettant le calcul de l'index de colonisation de Pittet.

Résultats

La candidurie a été décelée chez 56 patients (34 %). Elle était supérieure ou égale à 104 UFC/ml chez 28 patients (50 %). Candida tropicalis a été isolée dans 41 % des cas, Candida glabrata (22 %), Candida albicans (20 %). Tous les patients avaient plusieurs facteurs de risque de candidose invasive associés. Six patients (10 %) ont développé une candidose invasive. La mortalité a été de 52 %. L'index de colonisation de Pittet a différé significativement entre les malades ayant une candidurie isolée et ceux présentant une candidose invasive (p=0,01). De même, un index supérieur à 0,5 a représenté le seul facteur significativement associé à une candidurie supérieure ou égale à 104 UFC/ml.

Conclusion

La constatation d'une candidurie supérieure ou égale à 104 UFC/ml associée à des facteurs de risque pourrait constituer un facteur prédictif d'une éventuelle invasion candidosique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Justification

Candiduria is increasingly frequent among patients admitted to intensive care units but its significance remains unclear.

Objectives

Search for eventual correlation between quantitative candiduria and known risk factors for invasive candidiasis.

Study design

Prospective.

Patients and methods

A four-month study was conducted in 162 patients hospitalized in the intensive care unit for more than 72 hours. All patients underwent a weekly research of candiduria added to sampling from different body sites to determine the Pittet Candida colonization index.

Results

Candiduria has been proved in 56 cases (34%). It was superior or equal to 104 UFC/ml among 28 patients (50%). Candida tropicalis, Candida glabrata and Candida albicans has been isolated in 41, 22 and 20% respectively. All patients had at least one major and two minor risk factors for Candida infection. Six patients (10%) developed invasive candidiasis. The global mortality rate was at 52%. Pittet colonization index was significantly different between patients with candiduria and those with invasive candidiasis (p=0.01). There was a statistically significant correlation between candiduria superior or equal to 104 UFC/ml and Pittet colonization index superior or equal to 0.5 (p=0.01).

Conclusion

Candiduria superior or equal to 104 UFC/ml associated with risk factors may predict invasive candidiasis in critically ill patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Candidurie, Candidose invasive, Colonisation fongique, Facteurs de risque, Réanimation

Keywords : Candiduria, Invasive candidiasis, Colonization, Risk factors, Intensive care unit


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 6

P. 584-588 - juin 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.