Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs pronostiques après résection pour cholangiocarcinome hilaire - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.anchir.2006.03.006 
G. Ramacciato a, , N. Corigliano a, , P. Mercantini a, F. Di Benedetto b, M. Masetti b, G. Ercolani c, A. Lauro c, N. De Ruvo b, A.-D. Pinna c
a Service de chirurgie hépatobiliopancréatique, 2e faculté de médecine et chirurgie, université de Rome « La Sapienza », hôpital « Sant'Andrea », 1035-1039, via di Grottarossa, 00189 Rome, Italie 
b Service de transplantation hépatique et multi-organe, université de Modena et Reggio-Emilia, 71, Largo-del-Pozzo, 41100 Modena, Italie 
c Service de transplantation hépatique et multi-organe, université de Bologne, hôpital « S. Orsola-Malpighi », 9, via Massarenti, 40138 Bologne, Italie 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer les résultats immédiats et à distance sur 23 patients opérés de résection hépatique pour cholangiocarcinome hilaire.

Patients et méthodes

De janvier 2001 à décembre 2003, 23 patients avec cholangiocarcinome hilaire ont été réséqués et considérés pour une analyse rétrospective. Une analyse univariée et multivariée a été effectuée afin d'évaluer la valeur pronostique des facteurs clinicopathologiques. La durée médiane du suivi a été de 11 mois.

Résultats

Une résection hépatique majeure a été réalisée chez 19 des 23 patients (82 %) : cinq hépatectomies droites élargies au segment IV et 14 hépatectomies gauches. Sept patients (30 %) ont eu une résection du lobe caudé. La mortalité hospitalière a été nulle. Le taux de morbidité a été de 43 %. Le taux de survie à un an a été de 63,2 % avec une médiane de survie de 19 mois. Une récidive tumorale est apparue chez 12 patients (52 %). Les facteurs associés à un mauvais pronostic ont été : un taux bas d'albuminémie préopératoire (p=0,006), la présence de résidu tumoral sur la tranche de section (p=0,03) et le facteur T de la classification TNM (p=0,02). L'analyse multivariée a confirmé le rôle pronostique indépendant du taux d'albuminémie et des marges de résection.

Conclusion

Un traitement chirurgical agressif est à ce jour la seule chance thérapeutique pour le cholangiocarcinome hilaire. Un taux d'albuminémie abaissé en préopératoire, la présence de résidu tumoral sur la tranche de section et le stage T sont corrélés avec un mauvais pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims

To evaluate short and long-term results in 23 patients resected for hilar cholangiocarcinoma.

Methods

Between January 2001 and December 2003, 23 patients with hilar cholangiocarcinoma were resected and considered for retrospective analysis. Univariate and multivariate analysis were performed on several clinicopathological variables in order to evaluate the short-term results. Median follow-up was 11 months (interquartile range 2-20 months).

Results

A major liver resection was performed in 19 out of 23 patients (82%): a right hepatectomy extended to segment 4 in 5 patients and a left hepatectomy in 14 patients. Resection of the caudate lobe was performed in 7 patients (30%). No hospital mortality occurred. Overall morbidity rate was 43%. The 1-year survival rate was 63.2% with a median survival of 19 months. Tumor recurrence appeared in 12 patients (52%). Low preoperative albumin level (P=0.006), presence of positive resection margin (P=0.03) and T-stage (P=0.02) were found to be related to a worse median survival. On multivariate analysis, only the preoperative albumin level and the presence of positive margin were confirmed as independent prognostic factors.

Conclusion

Aggressive surgical approach remains the only potentially curative therapy for the hilar cholangiocarcinoma. Low preoperative albumin level, presence of positive resection margin and T-stage resulted as factors influencing the prognosis after resection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cholangiocarcinome hilaire, Résection hépatique

Keywords : Hilar cholangiocarcinoma, Hepatic resections


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 6-7

P. 379-385 - juillet-août 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kyste hydatique de la thyroïde
  • A. Oudidi, M.-N. EL Alami
| Article suivant Article suivant
  • Faut-il réaliser une appendicectomie secondaire au décours de la guérison d'un abcès appendiculaire ?
  • S. Mezoughi, A. Ayav, K. Slim

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.