Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse de 516 rapports de réaction après transfusion de produits sanguins labiles - 01/01/01

M.C.  Frère 1 * ,  A.  Rapaille 1 ,  C.  Bouillenne 2 ,  C.  Gérard 2 ,  D.  Sondag 1 ,  A.  Verhees 1 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Propos - Afin d'évaluer les mesures de prévention des réactions transfusionnelles (RT) et d'étudier les réactions résiduelles, 516 rapports de RT issus de 14 hôpitaux reçus pendant trois ans, de 1996 à 1998, ont été analysés.

Méthodes - Les symptômes cliniques ont été classés en sept catégories étiologiques. Une recherche systématique d'immunisation anti-érythrocytaire et anti-leucocytaire, ainsi qu'un contrôle bactériologique du produit ramené ont été réalisés.

Résultats - L'incidence globale est de 3,7 RT pour 1 000 produits. Les concentrés plaquettaires (CP) provoquent 7,4 RT/1 000 produits et les concentrés érythrocytaires (CE) 3,8. Les concentrés unitaires de plaquettes (CUP), déleucocytés avant conservation, ne donnent pas moins de réactions que les concentrés standard de plaquettes (CSP) déleucocytés après conservation, et les CE déleucocytés pas moins que les non déleucocytés. Les CUP provoquent plus de réactions allergiques que les autres produits. Les réactions aux CUP sont beaucoup plus fréquentes chez les enfants que chez les adultes. L'appauvrissement en plasma des CUP avant la transfusion réduit la fréquence des réactions.

Conclusions - Le manque d'efficacité de la déleucocytation avant conservation dans la prévention des RT est peut-être explicable par des facteurs liés aux patients impliqués dans les RT. L'étiologie des réactions allergiques aux CUP mérite des études ultérieures. La transfusion de produits plaquettaires remis en solution de conservation avant la transfusion est un moyen efficace pour diminuer le nombre de RT. Le système d'hémovigilance doit être amélioré afin que tous les incidents transfusionnels soient signalés.

Mots clés  : hémovigilance ; réaction transfusionnelle.

Abstract

Background - In order to assess the implemented preventive measures of transfusion reactions (TR) and to make a study of residual reactions, we analyzed 516 TR reports from 14 hospitals, for three years since 1996 to 1998.

Methods - Clinical signs were classified according to seven etiologic categories. Systematic anti-erythrocyte and anti-leucocyte detection, as well as bacterial control of the returned bag were performed.

Results - The TR incidence is 3.7 per 1.000 products. Platelet concentrates (PC) provoke 7.4 TR per 1.000 transfusions, and red cell concentrates (RCC) 3.8. There are as many TR with apheresis platelets (AP), pre-storage leuco-depleted, as with random platelets, post-storage leuco-depleted, and as many with leuco-depleted RCC as with non leuco-depleted RCC. Leuco-depleted AP provoke more allergic reactions than other blood components. TR with AP are much more frequent in children than in adults. Plasma removal from AP before transfusion decreases reaction frequency.

Conclusions - The lack in efficacy failure of pre-storage deleucocytation in TR prevention should be due to related patient factors. Etiology of AP allergic reactions deserves further study. PC suspension in synthetic medium before transfusion is an efficient means for RT decreasing. Hemovigilance system has to be improved so that all TR be reported.

Mots clés  : hemovigilance ; transfusion reaction.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 4

P. 333-342 - août 2001 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Évaluation du système de notification des incidents transfusionnels immédiats au CHU de Brest
  • P. Lozach, M. Vicariot, C. Le Niger, M.P. Pomey, B. Lejeune, C. Férec, J. Chaperon, L.R. Salmi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.