Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Transplantation hépatique avec un greffon prélevé chez un greffé cardiaque en état de mort cérébrale - 01/01/00

C.  Arvieux 1 ,  C.  Létoublon 1 ,  F.  Bouchard 1 ,  D.  Pasquier 2 ,  T.  Delecour 3 ,  D.  Barnoud 4 ,  S.  Penillon 1 ,  R.  Barnoud 2 ,  J.M.  Sturm 4 ,  H.  Hodaj 1 ,  É.  Borel 5 ,  G.  Naud 1 ,  J.  Pirenne 6 ,  J.P.  Zarski 7

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La pénurie d'organes a amené toutes les équipes à assouplir leurs critères de sélection, chez le donneur. Le but de cette étude était de rapporter une transplantation hépatique effectuée chez une patiente de 55 ans porteuse d'une cirrhose biliaire primitive dont le greffon a été prélevé chez un transplanté cardiaque de 50 ans, décédé d'hémorragie cérébrale huit mois après sa greffe. L'intervention et les suites ont été sans particularité, et la patiente allait bien avec une fonction hépatique normale avec 42 mois de recul. L'analyse de la littérature, en tenant compte des considérations éthiques, de la toxicité hépatique de l'immunosuppression et du statut immunologique particulier de ce greffon hépatique, confirme que le statut de transplanté ne permet pas d'exclure a priori du prélèvement un donneur potentiel.

Mots clés  : greffon hépatique ; pénurie de greffon ; transplantation hépatique.

Abstract

The shortage of organ donors has led to progressive softening of selection criteria for organ donation. We report on hepatic transplantation in a 55-year-old woman with primary biliary cirrhosis, whose donor was a 50-year-old heart transplant recipient who became brain stem dead, due to cerebral bleeding 8 months after transplantation. An orthotopic liver transplantation was performed The postoperative course was uneventful and the recipient was alive and had normal liver function after a 42-month follow-up. Analysis of the literature included ethical consideration, potential hepatotoxic effects of immunosuppressive drugs and modification of the graft immunogenicity. It confirms that transplanted patients should not be a priori excluded from organ donation.

Mots clés  : hepatic transplantation ; liver donor ; organ shortage.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 4

P. 376-379 - mai 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Utilisation d'un dissecteur à jet d'eau au cours des hépatectomies
  • E. Savier, D. Castaing
| Article suivant Article suivant
  • À propos de l'abstention chirurgicale dans les traumatismes fermés de la rate
  • V. Duverger, L. Muller, P. Szymszyczyn, M. Vergos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.