Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques des patients nouvellement pris en charge pour une infection VIH dans un CHU parisien en 2002-2003 - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.medmal.2005.12.011 
L. Fonquernie a, , R. Dray-Spira b, E. Bamogo a, F. Lert b, P.-M. Girard a
a Service des maladies infectieuses et tropicales, université Pierre et Marie-Curie, Paris-VI, APHP, hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
b Inserm UMR S U687-IFR69, hôpital national de Saint-Maurice, 94415 Saint-Maurice, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Caractériser les patients VIH+ nouvellement suivis à l'hôpital Saint-Antoine, Paris en 2002-2003 (transferts exclus).

Méthodes

Recueil de données sociodémographiques, cliniques et virologiques puis comparaisons entre patients français et subsahariens.

Résultats

Identification de 300 nouveaux patients VIH+, caractérisés par : âge moyen 36 ans ; ratio H/F 65/35 ; origine : caucasien 43 %, africain 44 %, maghrébin 8 %, asiatique 3 % ; nationalité : français 45 %, africains subsahariens 44 % ; situation irrégulière (étrangers) 65 % ; travail 51 % ; transmission : hétérosexuel 54 %, homosexuel 39 %, usagers de drogue par voie intraveineuse (UDVI) 2 % ; circonstances du diagnostic : prise de risque 34 %, primo-infection 9 %, symptômes-sida 23 %, grossesse 6 %, autres 28 % ; stade CDC : A 77 %, B 9 %, C 14 % ; moyenne CD4+ 374/mm3, médiane ARN-VIH 30 780 cp/mL ; co-infection VHB 7,3 %, VHC 5 %. Devenir : 88 % toujours suivis à Saint-Antoine, 2 % transférés, 9 % perdus de vue, 1 % décédés. Une différence significative était notée : 1) entre hommes français (n=123) et africains (n=46) pour la transmission hétérosexuelle (10 vs 91 %), le travail (85 vs 28 %), les CD4+ (354 vs 251/mm3), l'évolution (perdus de vue 5 vs 24 %) [p<0,01] ; 2) entre femmes françaises (n=13) et africaines (n=85) pour l'âge (41 vs 32 ans), le travail (38 vs 10 %), le stade A (54 vs 81 %) [p<0.05] ; 3) entre patients africains selon leur sexe (46H/85F), pour l'âge (39 vs 32 ans), le travail (28 vs 10 %), l'évolution (perdus de vue : 24 vs 6 %) [p<0,01].

Conclusion

Cette étude illustre une épidémie VIH continue dans la population homosexuelle française et un afflux de migrants africains, diagnostiqués à un stade plus tardif, dans un contexte défavorisé avec surreprésentation des femmes et nombreux perdus de vue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The authors had for aim to assess incident HIV+ patients in Saint-Antoine hospital, Paris in 2002-2003 (transfers excluded).

Methods

Sociodemographic, clinical, and virological data were collected to compare French and sub-Saharan patients.

Results

Three hundred new HIV+ patients were identified: mean age 36.2 year; ratio M/W 65/35; origin: Caucasian 43%, African 44%, Maghrebian 8%, Asian 3%; nationality: French 45%, sub-Saharan African 44%; illegal aliens 65%; employed 51%; transmission: heterosexual 54%, homosexual 39%, intravenous drug user (IVDU) 2%; circumstances for diagnosis: HIV exposure 34%, primary infection 9%, symptoms/AIDS 23%, pregnancy 6%, other 28%; CDC stage: A 77%, B 9%, C 14%; mean T-CD4+ 374/mm3, median HIV-RNA 30780 cp/mL; co-infection HBV 7.3% HCV 5%. Outcome: 88% still followed up in Saint-Antoine, 2% transferred, 9% lost to follow-up, 1% dead. A significant difference was shown: 1) between French (N=123) and African (N=46) men for heterosexual transmission (10 vs 91%), working status (85 vs 28%), T-CD4+ (354 vs 251/mm3), outcome (lost to follow-up 5 vs 24%) [P<0.01]; 2) between French (N=13) and African (N=85) women for age (41 vs 32 years), working status (38 vs 10%), stage A (54 vs 81%) [P<0.05]; 3) between African patients according to sex (46M/85W) for age (39 vs 32 years), working status (28 vs 10%; P=0.01), outcome (lost to follow-up 24 vs 6%) [P<0.01].

Conclusion

This study highlights the persistence of HIV in native homosexual French men and the increasing prevalence in African migrant with precarious social status.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : VIH, Migrants, Stade CDC

Keywords : HIV, Migrants, CDC stage


Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 270-279 - mai 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects cliniques, microbiologiques et thérapeutiques des infections àNocardia sp. au centre hospitalier universitaire de Bordeaux entre 1993 et 2003
  • M.-P. Moiton, D. Robert, C.-M. Bébéar, D. Neau, C. Dugué, J.-M. Ragnaud
| Article suivant Article suivant
  • Description de la flore bactérienne responsable des bactériuries symptomatiques en unité de soins de longue durée : étude prospective au CHRU de Strasbourg
  • P.-O. Lang, F. Jehl, M. Berthel, G. Kaltenbach

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.