Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'apport de la cholangiopancréatographie-IRM dans les tumeurs kystiques du pancréas - 01/01/00

B.  Dupas 1 ,  J.  Le Borgne 2

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : L'objectif était d'évaluer l'intérêt de la cholangiopancréatographie-IRM (CPRM) dans le diagnostic des tumeurs kystiques du pancréas et dans l'appréciation de leur résécabilité.

Patients et méthode : Des séquences pondérées T2 en coupes épaisses RARE et fines HASTE ont été effectuées sur un imageur 1.5 Tesla chez 42 patients. Des séquences complémentaires en Echo-Planar en imagerie de diffusion ont été effectuées chez 16 patients. La corrélation chirurgicale et histopathologique a été obtenue chez 15 patients.

Résultats : La CPRM a détecté toutes les lésions kystiques du pancréas : 15 tumeurs intracanalaires papillaires et mucineuses, dix cystadénomes séreux, deux cystadénomes mucineux bénins, une tumeur pseudopapillaire et solide et 14 lésions kystiques de taille inférieure à 2 cm, découvertes de façon fortuite sans signe clinique. La CPRM a permis de visualiser complètement le canal pancréatique, de montrer des végétations dans la lumière du canal principal ou des branches collatérales, et d'identifier les aspects micro et macrolacunaires, les septas, les communications et les sténoses, sans injection d'agent de contraste. La CPRM n'a pas permis de différencier le contenu séreux ou mucineux d'une lésion kystique, mais elle a permis de classer les différents types de tumeurs intracanalaires papillaires et mucineuses (canal principal, canaux collatéraux et type mixte) et d'argumenter le diagnostic différentiel.

Conclusion : La CPRM est une méthode utile, non invasive et essentielle dans l'exploration préopératoire des tumeurs kystiques du pancréas ; c'est une alternative raisonnable à la cholangiopancréatogaphie rétrograde et à l'échoendoscopie, en donnant les informations nécessaires pour le traitement, qu'il s'agisse d'une décision chirurgicale ou d'un suivi évolutif.

Mots clés  : imagerie par résonance magnétique ; tumeur kystique du pancréas ; tumeur pancréatique.

Abstract

Cystic tumors of the pancreas: MR cholangiopancreatography characteristics.

Study aim: The purpose was to assess the value of MR cholangiopancreatography (MRCP) to evaluate the diagnosis and surgical resectability of pancreatic cystic tumors. Patients and methods: For MRCP, thick RARE and thin HASTE heavily T2-weighted sequences were performed with a 1.5 Tesla MR unit in 42 patients. Diffusion-weighted echo-planar sequences were performed in 16 patients. Surgical and histopathological correlation was obtained in 15 patients.

Results: MRCP detected all cystic lesions of the pancreas: 15 intraductal papillary mucinous tumors, 10 serous cystadenomas, 2 benign mucinous cystadenomas, 1 solid pseudopapillary tumor and 14 small cystic lesions (less than 2 cm) with no clinical signs. MRCP provided complete visualization of the pancreatic duct, showed excrescences within the dilated main or branch pancreatic ducts, identified microlacunar mixed and macrolacunar patterns, as well as septa, communications and stenosis, without contrast agent. MRCP did not characterize serous or mucinous cystic lesions. Specific diagnostic criteria of the various types of intraductal papillary mucinous tumors were noted (main duct, branch duct and combined types) and illustrated with the imaging findings necessary for accurate differential diagnosis.

Conclusion: MRCP is a useful noninvasive and essential method in preoperative staging of cystic tumors of the pancreas; it is a reasonable alternative to endoscopic retrograde cholangiopancreatography and endosonography, as it provides the necessary information for treatment: surgical decision and/or follow-up

Mots clés  : magnetic resonance imaging ; pancreas cystic tumors ; pancreas neoplasm.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 6

P. 571-577 - juillet 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement coelioscopique des rétroversions utérines symptomatiques
  • J. Hautefeuille, M. Cosson, E. Mathieu, D. Querleu, G. Crépin
| Article suivant Article suivant
  • Drainage par sac de Mikulicz dans les péritonites stercorales après intervention de Hartmann
  • A. Berger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.