Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intubation pancréatique dans le pancréas divisum - 01/01/00

L.  Heyries 1 ,  M.  Barthet 1 ,  C.  Delvasto 1 ,  C.  Zamora 1 ,  J.P.  Bernard 1 ,  J.  Sahel 1 Correspondance et tirés à part.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Les résultats à long terme de l'intubation pancréatique dans le pancréas divisum restent controversés. Le but de cette étude rétrospective était d'évaluer l'efficacité de l'intubation du canal dorsal chez des patients ayant un pancréas divisum associé à des pancréatites aiguës récurrentes.

Patients et méthodes : Entre 1980 et 1998, sur 34 patients ayant des pancréatites aiguës récurrentes associées à un pancréas divisum, 21 ont été traités par une intubation pancréatique pendant une moyenne de 11 mois et ont fait l'objet de cette étude. Il y avait 13 hommes et huit femmes (âge moyen : 50 ans).

Résultats : La médiane de suivi était de 50 mois (extrêmes : 11 à 105). Le nombre de patients ayant eu une pancréatite aiguë avant traitement, à la fin du traitement endoscopique et à la fin du suivi était respectivement, 21/21 (100 %), 2/19 (10 %) et 2/18 (11 %) (p < 0,01). Le taux de patients ayant eu une douleur chronique avant traitement, à la fin du traitement endoscopique, et à la fin du suivi était, respectivement, 17/21 (80 %), 6/19 (31 %) et 5/18 (27 %) (p = 0,07). Les complications concernaient huit patients (38 %) avec une pancréatite aiguë dans trois cas. Toutes les complications sauf une ont eu un traitement conservateur.

Conclusion : Chez les patients ayant un pancréas divisum, l'intubation du canal dorsal diminue significativement la fréquence des pancréatites aiguës récurrentes. L'amélioration de la douleur chronique semble moins évidente.

Mots clés  : intubation pancréatique ; pancréas divisum ; traitement endoscopique.

Abstract

Aim: Long-term results of endoscopic pancreatic stenting in pancreas divisum is still debated. The aim of this retrospective study was to evaluate the efficacy of dorsal duct stenting in patients presenting with acute recurrent pancreatitis.

Patients and methods: Between 1980 and 1998, among 34 patients presenting with recurrent acute pancreatitis associated with pancreas divisum, 21 were treated by pancreatic stenting during a mean time of 11 months. There were 13 men and eight women (mean age: 50 years).

Results: The median follow-up was 50 ( range 11-105) months. The number of patients presenting with acute pancreatitis before pancreatic stenting, at the end of stenting and at the end of the follow-up was respectively 21/21 (100%), 2/19 (10%) and 2/18 (11%) (P < 0.01). The number of patients presenting with chronic pain before stenting, at the end of stenting and at the end of the follow-up was respectively 17/21 (80%), 6/19 (31%) and 5/18 (27%) (P = 0.07). The overall morbidity rate was 8/21 patients (38%) including mainly acute pancreatitis (three cases); all but one complication were managed conservatively.

Conclusion: In patients with pancreas divisum, dorsal duct stenting decreases the rate of recurrent acute pancreatitis but the improvement of chronic pain appears less obvious.

Mots clés  : pancreas divisum ; pancreatic stenting ; endoscopic treatment.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 8

P. 732-737 - octobre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le traitement laparoscopique de l'ulcère duodénal perforé. Résultats d'une étude rétrospective multicentrique
  • P. Cougard, C. Barrat, F. Gayral, G.B. Cadière, C. Meyer, L. Fagniez, J.L. Bouillot, P. Boissel, G. Samama, G. Champault
| Article suivant Article suivant
  • Cholécystostomie percutanée dans les cholécystites aiguëschez les patients à haut risque
  • P. Pessaux, J. Lebigot, J.J. Tuech, N. Regenet, C. Aube, C. Ridereau, J.P. Arnaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.