Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adjonction de clonidine à la lidocaïne à 0,5 % pour anesthésie locorégionale intraveineuse - 01/01/01

M.A.  Samkaoui * ,  A.  Bouaggad,  R.  Al Harrar,  M.A.  Bouderka,  O.  Abbassi*Correspondance et tirés à part : M.A. Samkaoui, 96, allée de Persée, Hay Raja, Casablanca 20000, Maroc

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Étudier l'effet de l'adjonction de la clonidine à la lidocaïne sur la douleur postopératoire après réalisation d'une anesthésie locale intraveineuse.

Type d'étude : Étude prospective randomisée en double aveugle.

Patients et méthodes : Étude portant sur 45 malades, répartis au hasard en deux groupes : groupe 1 (n = 25) recevant 3 mg·kg-1 de lidocaïne 0,5 % + sérum physiologique et groupe 2 (n = 20) recevant un mélange de 3 mg·kg-1 de lidocaïne 0,5 % et de clonidine (150 μg). L'analgésie postopératoire a été évaluée par l'échelle visuelle analogique (EVA) et le délai de la première demande en antalgiques (kétoprofène). L'incidence des effets secondaires après la levée du garrot a été étudiée. L'analyse statistique a été réalisée par le 2, l'Anova et le test de Kruskall Wallis. Le seuil de signification retenu a été p < 0,05.

Résultats : Les deux groupes étaient comparables en ce qui concerne l'âge, la classe ASA, la durée et le type d'intervention, la durée du garrot ainsi que le délai d'installation du bloc sensitif. Le délai de la première demande en antalgique après levée du garrot était comparable entre les deux groupes (38 ± 15 min vs 44 ± 19 min), alors que les scores EVA étaient diminués (p < 0,05) dans le groupe clonidine (5,2 versus 6,8) 45 min après lâcher du garrot. L'incidence des effets secondaires était comparable entre les deux groupes.

Conclusion : L'adjonction de la clonidine (150 μg) à la lidocaïne en ALRIV permet de réduire les scores initiaux (T45) de la douleur postopératoire mais sans procurer une analgésie postopératoire prolongée après chirurgie du membre supérieur.

Mots clés  : analgésie postopératoire ; anesthésie locorégionale intraveineuse ; clonidine ; lidocaïne.

Abstract

Objective: Evaluate the effect of the addition of clonidine to lidocaine on postoperative pain after intravenous regional anaesthesia.

Study design: Double blind prospective study

Patients and methods: Forty-five patients were randomly allocated to two groups : group 1 (n = 25) receiving 3 mg·kg-1 of lidocaine 0.5 % added to saline and group 2 (n = 20) receiving 3 mg·kg-1 of lidocaine 0.5 % added to clonidine (150 μg). Postoperative analgesia was assessed using a visual analogue pain score (VAPS) and the time to first analgesic request. The incidence of side effects after tourniquet release was noted. Analysis of variance, Kruskall Wallis and 2 tests were used for statistical analysis. A p-value of < 0.05 was considered significant.

Results: Age, ASA class, duration and type of surgery, tourniquet time and sensory block duration were comparable for the two groups. The time to first antalgic request after deflation of tourniquet was similar in the two groups (38 ± 15 min versus 44 ± 19 min), while VAPS score was lower (p < 0.05) in the clonidine group (5.2 versus 6.8) . The incidence of side effects was comparable in the two groups.

Conclusion: The addition of clonidine (150 μg) to lidocaine for intravenous regional anaesthesia improved postoperative analgesia but in a limited and short-lasting manner.

Mots clés  : clonidine ; intravenous regional anaesthesia ; lidocaine ; postoperative analgesia.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 3

P. 255-259 - mars 2001 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.