Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cholangiocarcinomes de la voie biliaire principale proximale - 01/01/00

M.C.  Blanchet 1 ,  C.  Ducerf 1 ,  L.  Benoit 1 ,  J.P.  Gérard 2 ,  J.  Baulieux 1 Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Le but de cette étude rétrospective était de rapporter une série de12 cancers de la voie biliaire principale proximale traités par résection à visée curative.

Patients et méthode : Entre 1980 et 1998, 12 patients sur 33 ont eu une résection chirurgicale à visée curative d'un cancer de la voie biliaire principale proximale. Un drainage biliaire préopératoire a été réalisé chez six patients. Parmi ces 12 patients, un seul a eu une résection isolée de la voie biliaire principale. La résection a été étendue au foie chez 11 patients et a comporté une résection du segment I chez neuf d'entre eux, une hépatectomie gauche chez sept patients, une hépatectomie droite chez trois patients et une segmentectomie IV chez un patient. Un traitement complémentaire associant une curiethérapie au fil d'Iridium à une radiothérapie externe a été réalisé chez trois patients et deux autres patients ont eu une radiothérapie externe seule ou associée à une chimiothérapie.

Résultats : Le taux de mortalité à deux mois a été nul. Cinq patients ont eu des suites simples. Le taux de survie actuarielle à un, deux, trois, et cinq ans a été respectivement de 81, 57, 28 et 28 %. Une survie prolongée de 88 et 114 mois a pu être obtenue.

Conclusion : Les cholangiocarcinomes du hile sont de mauvais pronostic. Le traitement chirurgical à visée curative nécessite le plus souvent de larges résections hépatiques. L'IRM est devenue l'examen le plus efficace pour poser les indications opératoires et choisir la meilleure stratégie. Des survies à long terme peuvent être obtenues grâce à un traitement curatif. L'intérêt d'un traitement complémentaire mériterait d'être étudié par des études contrôlées.

Mots clés  : cholangiocarcinome ; tumeur de Klatskin.

Abstract

Aim: The aim of this retrospective study was to report a series of 12 patients with hilar cholangiocarcinoma treated by curative resection.

Patients and methods: Between 1980 and 1998, curative resection was performed in 12 patients out of 33 patients with a Klatskin's tumor. Preoperative biliary drainage was performed in 6 cases. Resection was limited to the extrahepatic bile duct in one case only. Resection was extended to the liver in 11 cases including segmentectomy I (n = 9), left hepatectomy (n = 7), right hepatectomy (n = 3) and segmentectomy IV (n = 1). Postoperative brachytherapy was performed in 3 patients combined with conventional radiotherapy. Conventional radiotherapy irradiation was performed in 2 patients and was associated with chemotherapy in 1 patient.

Results: There was no postoperative mortality. Postoperative follow-up was uneventful in 5 patients. Actuarial survival rate at 1, 2, 3, and 5 years was 81, 57, 28 and 28%, respectively. Prolonged survivals (88 and 114 months) were observed.

Conclusion: Hilar cholangiocarcinomas have a poor prognosis. Curative resections are usually performed with major liver resections. RM cholangiography is now the most efficient examination for selection of surgical indications and choice of the best strategy. Long-term survival can be obtained with curative surgery. Adjuvant treatment has to be assessed by controlled trials.

Mots clés  : cholangiocarcinoma ; Klatskin's tumor.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 9

P. 825-831 - novembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement à visée curative des récidives locorégionales des cancers du rectum
  • J.R. Delpero, P. Lasser
| Article suivant Article suivant
  • Lithiase biliaire chez le transplanté cardiaque
  • F. Menegaux, C. Huraux, P. Jordi-Galais, R. Dorent, J.J. Ghossoub, A. Pavie, I. Gandjbakhch, J.P. Chigot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.