Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Rééducation des lésions tendineuses traumatiques de la main - 01/01/06

[26-220-A-10]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(06)43676-8 
A. Brunon-Martinez a,  : Praticien hospitalier, M. Romain a : Praticien hospitalier, J.-L. Roux : Chirurgien orthopédiste
a Service de rééducation et de réadaptation de l'appareil locomoteur, Centre médical, 30240 Le Grau du Roi, France 
b Institut Montpelliérain de la main, Clinique Clémentville, 34000 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 19
Iconographies 15
Vidéos 7
Autres 2

Résumé

La rééducation des lésions tendineuses est délicate car elle doit permettre d'assurer une cicatrisation solide tout en maintenant les capacités de glissement des structures les unes par rapport aux autres. Sa réussite repose sur un suivi quotidien et une grande expérience de la part du rééducateur qui la prend en charge associée à une bonne connaissance des particularités anatomiques et biomécaniques du système digital. L'atteinte des tendons fléchisseurs est la plus complexe à prendre en charge en raison des risques d'adhérences et de ruptures. Sauf contre-indication particulière, la prise en charge rééducative repose sur une « mobilisation précoce contrôlée ». L'amélioration des techniques de chirurgie a permis une sollicitation active des tendons réparés de plus en plus précoce. Les protocoles de rééducation se sont multipliés, utilisant en majorité conjointement la mobilisation passive et active sans que l'efficacité de l'une par rapport à l'autre ait pu être réellement scientifiquement quantifiée chez l'homme. Le choix de la méthode thérapeutique reste donc à l'appréciation de l'équipe chirurgicorééducative en fonction du type de lésion, de la technique de suture, de la coopération du patient et de l'expérience des thérapeutes. Les atteintes des tendons extenseurs sont souvent plus simples à prendre en charge car les complications sont moins fréquentes. Elles peuvent cependant entraîner un déficit de flexion aux conséquences fonctionnelles non négligeables, surtout en cas de lésions associées. Comme pour les tendons fléchisseurs, l'introduction de la mobilisation précoce contrôlée active ou passive pour les lésions proximales (zones 4 à 8) a permis d'améliorer la qualité des résultats. En revanche, l'immobilisation initiale garde ici sa place en cas de lésions plus distales car le risque essentiel est la perte d'isométrie des trois bandelettes d'extension, génératrice de déformations en « boutonnière » ou « col de cygne ». Aussi la mobilisation est différée de 3 semaines pour les lésions de la bandelette médiane (zone 3) et de 6 semaines pour celles des bandelettes latérales (zones 1 et 2).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Main, Traumatisme du tendon, Interventions orthopédiques, Rééducation et réadaptation, Récupération fonctionnelle, Orthèses

Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitement kinésithérapique de l'épicondylalgie tendineuse
  • F. Degez, P. Pernot
| Article suivant Article suivant
  • Rééducation du poignet traumatique
  • D. Thomas, D. Zanin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.