Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacy of saxagliptin as an add-on to oral monotherapy in the phase 3 clinical development program: Predictive factors of the treatment response in type 2 diabetes - 25/08/11

Doi : 10.1016/j.ando.2011.05.005 
J.-F. Gautier a, , b , J.-P. Sauvanet c
a Service de diabétologie et d’endocrinologie, université Paris-Diderot Paris-7, hôpital Saint-Louis, AP–HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris cedex 10, France 
b UMR-S Inserm 872 (équipe 8), centre de recherche des Cordeliers, université Pierre-et-Marie-Curie, Paris-6, 15, rue de l’École-de-Médecine, 75006 Paris, France 
c Polyclinique de médecine interne, hôpital Saint-Louis, AP–HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris cedex 10, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La saxagliptine, inhibiteur de la dipeptidyl peptidase-4, a fait l’objet d’un vaste programme de développement clinique incluant des essais cliniques de phase 3, randomisés versus placebo, en ajout à une monothérapie initiale (metformine, glibenclamide, thiazolidinedione) insuffisante pour permettre un contrôle glycémique adéquat chez des patients atteints de diabète de type 2 (DT2). Ce programme clinique a révélé une efficacité de la saxagliptine sur le contrôle des paramètres glycémiques, associée à une bonne tolérance générale. Cet article vise à présenter une revue des données à court et long terme d’efficacité de la saxagliptine observées lors du programme de développement de phase 3 et à tenter d’identifier des facteurs principaux qui pourraient être plus prédictifs de la réponse thérapeutique en pratique clinique. Les analyses individuelles et poolées des trois études pivots en ajout à une monothérapie orale chez des patients DT2 montrent que la saxagliptine (5mg en une prise par jour) permet des réductions significatives du taux d’HbA1c, maintenues à long terme, notamment jusqu’à 102 semaines en association à la metformine. Ces analyses ont également montré que la réduction absolue du taux d’HbA1c observée depuis la valeur de base jusqu’à la semaine 24 était numériquement plus importante lorsque le taux d’HbA1c initial était élevé. Les analyses poolées récemment publiées ont montré que des réductions cliniquement pertinentes du taux d’HbA1c étaient observées avec la saxagliptine dans de nombreux sous-groupes de patients DT2, qu’ils soient examinés selon leurs caractéristiques démographiques spécifiques à l’inclusion ou par les indices évaluant leur fonction β-pancréatique, tel que l’indice HOMA-β.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Saxagliptin, a dipeptidyl peptidase-4 inhibitor, has been the focus of a large clinical development programme, including Phase 3 randomized vs placebo-controlled clinical trials as add-on therapy in patients with type 2 diabetes (T2D) with inadequate glycemic control using initial monotherapy (metformin, glibenclamide, thiazolidinedione). This clinical programme has shown saxagliptin to be effective in the control of fasting and postprandial glycemic parameters, in addition to a good overall safety profile. The present paper aims at reviewing the overall short-term and long-term efficacy of saxagliptin in its Phase 3 development program and tries to pinpoint some factors that may be more predictive of treatment response in clinical practice. In individual and pooled analyses of the three pivotal add-on to monotherapy trials, saxagliptin (5mg once daily) led to significant reductions in HbA1c from baseline to 24 weeks. Additional analyses showed that reductions in HbA1c were maintained in the long-term, notably for 102 weeks, in combination with metformin. Data have also shown that the absolute reduction in HbA1c seen with saxagliptine from baseline to Week 24 was numerically greater with an elevated baseline HbA1c. In these recently published pooled analyses, clinically pertinent reductions in HbA1c were also obtained with saxagliptin across a wide range of subgroups of T2D patients when examined either by specific baseline demographic characteristics or by β-cell function indices such as the HOMA-β.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° 4

P. 287-295 - septembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Acromegaly and pregnancy
  • P. Caron
| Article suivant Article suivant
  • Arterial hypertension and thyroid disorders: What is important to know in clinical practice?
  • A. Mazza, G. Beltramello, M. Armigliato, D. Montemurro, S. Zorzan, M. Zuin, L. Rampin, M.C. Marzola, G. Grassetto, A. Al-Nahhas, D. Rubello

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.