Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La qualité de vie un an après fundoplicature laparoscopique est proche de celle d'un groupe témoin : étude prospective - 01/01/01

E.  Capelluto,  C.  Barrat,  J.M.  Catheline,  G.  Champault * *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Évaluation prospective de la qualité de vie des patients opérés pour reflux gastro-oesophagien (RGO) par fundoplicature laparoscopique.

Patients et méthodes : Trente patients consécutifs opérés d'un RGO par voie laparoscopique ont fait l'objet d'une évaluation de qualité de vie au moyen du questionnaire (GIQLI) (gastrointestinal quality of life index) qui comporte 36 items portant sur cinq dimensions : les symptômes digestifs, la condition physique, le statut émotionnel, l'intégration sociale et le traitement médical. Dix-sept hommes et 13 femmes d'âge moyen 50,2 ± 17 ans (extrêmes : 32-68 ans) ont été inclus avec au minimum un an de recul. La qualité de vie a été évaluée avant l'intervention, à un, trois, six mois et un an après l'intervention avec un suivi de 100 %. Trente sujets sains volontaires et représentant une population identique à celle des patients opérés (âge, sexe, IMC, profession, tabagisme...) ont rempli de façon anonyme le même questionnaire. Les scores GIQLI pré- et postopératoires des patients opérés pour RGO ont été comparés avec ceux du groupe contrôle.

Résultats : Le score GIQLI préopératoire, (87 ± 9,5) était très inférieur au score du groupe contrôle (123,4 ± 13,6) (p < 0,001). Ce score était amélioré significativement trois mois après l'intervention et devenait comparable à celui de la population saine un an après l'intervention (115,3 ± 9,6 contre 123,4± 13,6 ns ). Cette amélioration a porté essentiellement sur les symptômes digestifs et la condition physique. L'intégration sociale était peu modifiée.

Conclusion : La qualité de vie des patients opérés d'un RGO est nettement améliorée et se rapproche du niveau espéré chez le sujet sain. Cependant, l'enquête montre l'existence possible de troubles digestifs fonctionnels postopératoires sans que ces symptômes ne soient ressentis comme une gêne puisque le taux de satisfaction est de 96,6 % (n = 29).

Mots clés  : fundoplicature laparoscopique ; qualité de vie ; reflux gastro-oesophagien.

Abstract

Aim of the study: Prospective evaluation of the quality of life of patients after laparoscopic fundoplication for gastroesophageal reflux disease (GERD).

Patients and methods: The quality of life of 30 consecutive patients who underwent laparoscopic fundoplication was evaluated using the GIQLI (gastrointestinal quality of life index) questionnaire, which included 36 items in five different areas: digestive symptoms, physical condition, emotional reaction, social integration and medical treatment. Seventeen men and 13 women (mean age: 50.2 ± 17 years (32-68) were included with a follow-up of at least 1 year and with complete data available. The quality of life was evaluated before surgery, and at 1 month, 3 months, 6 months and 1 year after surgery with a 100% follow-up. Thirty healthy volunteers representing an identical population (with respect to age, sex, BMI, profession, smoking, etc.) anonymously filled in the same questionnaire. The pre- and postoperative GIQLI scores of patients operated for GERD were compared with the GIQLI score of the control group.

Results: Preoperatively, the GIQLI score (87 ± 9.5) was much lower than that of the control group (123.4 ± 13.6) (p < 0.001). This score significantly improved 3 months and 1 year after surgery and was comparable to that of the healthy population (115.3 ± 9.6 vs 123.4±13.6 ns ). Improvements were reported mainly with respect to digestive symptoms and physical condition. Social integration was slightly modified.

Conclusion: The quality of life of patients after laparoscopic antireflux surgery was greatly improved and was close to the level expected in an healthy population. However, the study demonstrated the possible presence of postoperative functional digestive disorders, although these symptoms were not considered as being uncomfortable, since the level of satisfaction was 96.6% (n = 29).

Mots clés  : gastroesophageal reflux disease ; laparoscopic fundoplication ; quality of life.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 5

P. 440-444 - juin 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La qualité de vie des patients vasculaires amputés
  • C. Fusetti, C. Sénéchaud, M. Merlini
| Article suivant Article suivant
  • Coloproctectomie totale avec anastomose iléoanale vidéoassistée
  • S.V. Berdah, P. Orsoni, N. Linzberger, J. Frederick, R. Picaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.