Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancers du rein avec envahissement cave supra-diaphragmatique. Traitement chirurgical sous circulation extracorporelle à coeur battant - 01/01/00

L.  Camilleri a ,  B.  Miguel a ,  B.  Legault a ,  L.  Guy b ,  C.  Pomel c ,  C.  Bailly d

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Le but de ce travail était d'analyser les résultats de la néphrectomie avec thrombectomie cavoatriale sous circulation extracorporelle (CEC) chez six patients ayant un cancer du rein avec envahissement cave supra-diaphragmatique et de discuter les indications opératoires.

Patients et méthode : Six patients, cinq adultes (âgés de 57 ± 10 ans) et une fillette de quatre ans, ont été opérés d'un cancer du rein avec extension cave supra-diaphragmatique. Dans tous les cas, l'échographie abdominale a détecté l'extension veineuse. La limite supérieure du thrombus était formellement identifiée par l'examen tomodensitométrique trois fois, et par léchographie abdominale et la résonance magnétique nucléaire dans tous les cas. Tous les patients ont été opérés sous CEC à coeur battant ; deux en hypothermie modérée à 28 °C et quatre en normothermie.

Résultats : Il n'y a eu aucun décès postopératoire. La durée du séjour en réanimation a été de 3,8 jours. Tous les patients ont eu à distance une dissémination métastatique. Les cinq patients adultes, dont la graisse péri-rénale était envahie, ont eu une médiane de survie de 9,4 mois (de 6 à 19). La fillette a eu une métastasectomie pulmonaire un an après la néphrectomie et était toujours en vie sept ans après la néphrectomie.

Conclusion : La CEC autorise l'exérèse des thrombi atriocaves avec une mortalité et une morbidité postopératoires acceptables mais les résultats à distance ont été décevants. Cette intervention ne peut être proposée qu'aux patients n'ayant aucune extension locorégionale et générale décelable, ce qui souligne l'importance des examens morphologiques préopératoires.

Mots clés  : cancer du rein / thrombus cave / circulation extracorporelle.

Abstract

Renal carcinoma with cavo-atrial involvement. Surgical management using cardiopulmonary bypass without circulatory arrest.

Study aim: The study aim was to report results of nephrectomy with resection of cavo atrial thrombus in 6 patients with a renal carcinoma and supra-diaphragmatic vena cava extension and to discuss limits of the surgical indications.

Patients and method: Six patients, five adults (mean age: 57±10 years) and a four-year old girl, were operated on for a renal cell carcinoma with supra-diaphragmatic vena cava extension. The venous extension was detected in all cases by abdominal ultrasonography. The superior extent of the thrombus was effectively visualized by CT scan in three cases, and by ultrasonography and magnetic resonance imaging in all cases. All the patients were operated on, using cardio-pulmonary bypass, without circulatory arrest, four in normothermia, two in moderate hypothermia at 28 °C.

Results: Hospital mortality was 0%. Average intensive care unit stay was 3.8 days. During the following period, all the patients developed metastastic disease. Mean survival rate of the five adult patients who had loco-regional invasion was 9.4 months (range: 6 to 19). The young girl underwent a wedge excision of two pulmonary metastases one year later and was still alive 7 years later.

Conclusions: With cardio-pulmonary bypass, surgical resection of cavo-atrial thrombi may be performed with a low mortality and morbidity rate but late results were disappointing. Surgery should be limited to patients without loco-regional invasion or distant metastatic disease, and therefore accurate preoperative staging is mandatory.

Mots clés  : renal cell carcinoma / vena cava tumor thrombus / cardio-pulmonary bypass.

Plan



© 2000  Publié par Elsevier Masson SAS.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 1

P. 26-31 - janvier 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les goitres plongeants. À propos de 212 cas
  • M. Makeieff, F. Marlier, M. Khudjadze, R. Garrel, L. Crampette, B. Guerrier
| Article suivant Article suivant
  • Recherche des métastases ganglionnaires des mélanomes malins après isolement du ganglion sentinelle par lymphoscintigraphie préopératoire et détection radio-isotopique peropératoire. Résultats préliminaires
  • O. Tiffet, J.L. Perrot, C. Soler, F. Cambazard, F. Dubois, P. Seguin, J. Cuilleret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.