Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Recherche des métastases ganglionnaires des mélanomes malins après isolement du ganglion sentinelle par lymphoscintigraphie préopératoire et détection radio-isotopique peropératoire. Résultats préliminaires - 01/01/00

O.  Tiffet a ,  J.L.  Perrot b ,  C.  Soler c ,  F.  Cambazard b ,  F.  Dubois c ,  P.  Seguin d ,  J.  Cuilleret a

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs : Le but de cette étude était d'évaluer la détection du ganglion sentinelle (GS) des mélanomes malins (MM) à l'aide d'une lymphoscintigraphie dynamique, permettant de visualiser le premier ganglion concentrant le traceur radio-actif puis de réaliser un geste opératoire radio-guidé avec une seule injection de radio-traceur.

Patients et méthode : De janvier à décembre 1998, 36 patients porteurs d'un MM de stade I ont été inclus dans une étude prospective. Les MM étaient répartis de la façon suivante : membres supérieurs (n = 4), membres inférieurs (n = 16), tête et cou (n = 9), tronc (n = 7). L'indice de Breslow médian était de 1,85 mm. Une lymphoscintigraphie était réalisée après injection intradermique de sulfure de rhénium sous forme colloïdale marqué au technétium 99m. L'acquisition des images dynamiques débutait dès l'injection. Le premier foyer hyperfixiant était supposé être le ganglion sentinelle puis en peropératoire une sonde de détection portable aidait la recherche du ganglion sentinelle.

Résultats : Aucun échec de la méthode n'a été constaté. Pour neuf patients, deux ganglions ou plus sont apparus simultanément. Le nombre moyen de GS par patient était de 1,25. Un drainage aberrant a été constaté dans sept cas, soit 19,4 % : saut de relais (n = 3), territoire paradoxal (n = 3), ganglion en transit (n = 1). Tous les GS repérés ont été trouvés lors de l'intervention. Quatre patients sur 36 (11 %) avaient des métastases ganglionnaires, nécessitant un curage complémentaire.

Conclusion : Cette expérience permet de conclure à l'efficacité et à la faisabilité d'un protocole de détection radio-guidée des ganglions sentinelles du mélanome malin avec une seule injection de traceur pour l'imagerie et le repérage peropératoire et un taux de détection de 100 % dans cette courte série.

Mots clés  : mélanome / ganglion sentinelle / lymphoscintigraphie.

Abstract

Detection of lymph node metastases in malignant melanoma after identification of the sentinel lymph-node with preoperative lymphoscintigraphy and intraoperative radio-isotopic detection. Preliminary results

Objectives: The aim of this study was to evaluate the detection of the first lymph node draining the primary tumour site, using a radioisotopic mapping alone and to determine whether a preoperative lymphoscintigraphy using technetium sulfur colloid and a hand-held gamma detecting probe could improve the detection of the sentinel lymph node (SLN) in melanoma.

Patients and method: From January to December 1998, 36 patients with a cutaneous melanoma larger than 0,75 mm, stage I TNM were included in this prospective study. Mean Breslow was 1,85 mm. The distribution of melanoma was head and neck (n=9), trunk (n=7), upper extremities (n=4), lower extremities (n=16). Preoperative lymphoscintigram and intraoperative detection were used. The first hot lymph node was supposed to be the SLN.

Results: In all cases, a lymph node was found and nine patients had more than one SLN (average number of SLN per patient, 1.25). Aberrant drainages were found in seven patients (19.4 %): 1 in-transit lymph node, three paradoxical bassins, three bypasses). Four out of 36 patients had lymph node metastases and underwent elective lymph node dissection.

Conclusion: The radio-isotopic technique used alone for the identification of the SLN is efficient in melanoma with a 100 % detection rate in this short series.

Mots clés  : melanoma / sentinel lymph node / lymphoscintigraphy.

Plan



© 2000  Publié par Elsevier Masson SAS.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 1

P. 32-39 - janvier 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cancers du rein avec envahissement cave supra-diaphragmatique. Traitement chirurgical sous circulation extracorporelle à coeur battant
  • L. Camilleri, B. Miguel, B. Legault, L. Guy, C. Pomel, C. Bailly
| Article suivant Article suivant
  • Rectopexie selon Orr-Loygue dans le prolapsus total du rectum
  • D. Gallot, P. Martel, I. Honigman, X. Chenard, A. Sezeur, M. Malafosse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.