Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Décompression portale hypersélective pour rupture de varices oesophagiennes : étude d'une série de 122 cas avec résultats lointains - 01/01/00

M.  Vankemmel,  L.  Dell'Oste,  J.  Kouame

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude: Le but de ce travail était de rapporter les résultats avec un recul d'au moins 10 ans de la décompression portale hypersélective (DPHS) destinée à prévenir les récidives hémorragiques par rupture de varice oesophagienne ou gastrique dans une série de 122 patients cirrhotiques.

Patients et méthode: Entre janvier 1980 et février 1997, 122 patients (85 hommes et 37 feemes, âge moyen 50,4 ans), ayant une cirrhose classée Child A : 66 fois, B : 50 fois et C : six fois, ont été opérés, pour hémorragie par rupture de varices oesophagiennes, 106 fois de façon différée et 16 fois en urgence. La DPHS a comporté deux gestes de ligature vasculaire (ligature de l'artére splénique en cas d'hypersplénisme [n = 42] et ligature des veines périgastriques supérieures dilatées) et deux gestes d'agrafage tissulaire (résection-anastomose de loesophage sus-cardial et valvuloplastie sous-cardiale). Divers gestes y ont été associés dont 21 fois une cholécystendése.

Résultats: II y a eu dix décès postopératoires (8 %). II n'y a eu aucune fistule anastomotique mais une sténose anastomotique chez dix patients traités par dilatation. II y a eu seulement 2,5 % de perdus de vue sur les 109 cas suivis. Aucun cas d'encéphalopathie portocave n'a été observé. La survie globale à cinq ans a été de 60% et à 10 ans de 45%. Le taux de décès par hémorragie digestive secondaire à une récidive de rupture variqueuse a été de 11 % et par insuffisance hépatocellulaire de 18,5 % durant toute la durée de l'étude.

Conclusion: La DPHS apparaît le procédé chirurgical le plus adapté, chez le cirrhotique, lorsqu'une prévention chirurgicale des récidives hémorragiques d'origine variqueuse est indiquée. Le maintien de la pression portale au niveau du foie (alors que celle-ci est diminuée au niveau des varices oesocardiales), semble être bénéfique pour préserver la fonction du foie cirrhotique et éviter l'apparition d'encéphalopathie portocave chronique

Mots clés  : hypertension portale / hémorragie digestive / rupture de varices oesophagiennes / chirurgie / cirrhose / décompression portale.

Abstract

Highly selective portal decompression for bleeding esophageal varices: report of a series of 122 patients with long-term results.

Study aim: The aim of this retrospective study was to report the results, with a minimum 10-year follow-up, of highly selective portal decompression (HSPD) realized in order to prevent bleeding recurrences from esophageal or gastric varices in a series of 122 cirrhotic patients.

Patients and method: From January 1980 to February 1997, 122 patients (85 men and 37 women, mean age : 50,4 years) with liver cirrhosis stage A (n=6), B (n=50), C (n=6) according to Child classification, were operated on for bleeding varices after a delay in 106 patients, on emergency in 16 patients. The HSPD included a double vascular ligature (splenic artery ligature in case of hypersplenism [n=42] and high perigastric veins ligature) and a double tissular stapling (low esophagus transection and valvuloplasty). Other associated procedures were performed including cholecystendesis in 21 patients.

Results: Perioperative mortality rate was 8% (n=10). There was no anastomotic leakage but anastomotic stenosis in ten patients treated by dilatation. Three patients only out of 109 (2,5%) were lost for follow-up. Portocaval encephalopathy was not observed in any patient. Global survival rate was 60% at 5 years and 45% at 10 years. The mortality rate related to recurrent esophageal varice bleeding was 11% and related to hepatocellular failure 18,5% during the entire follow-up

Conclusion: HSPD appears to be the best procedure in cirrhotic patients for the prevention of recurrent esophageal varice bleeding. Preservation of portal pressure within the cirrhotic liver (whereas it is reduced in varices) contributes to the preservation of hepatocellular function, avoiding portocaval encephalopathy.

Mots clés  : portal hypertension / esogastric bleeding / esophageal varices bleeding / cirrhosis / portal decompression.

Plan



© 2000  Publié par Elsevier Masson SAS.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 1

P. 50-56 - janvier 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Does previous endoscopic treatment affect the outcome of laparoscopic Heller myotomy?
  • L. Bonavina, R. Incarbone, M. Reitano, L. Antoniazzi, A. Peracchia
| Article suivant Article suivant
  • L'échographie abdominopelvienne en cas de suspicion d'appendicite aiguë : évaluation prospective chez l'adulte
  • A. Crombé, F. Weber, L. Gruner, A. Martins, P. Fouque, X. Barth

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.