Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacité des techniques d'analgésie locorégionale après chirurgie du sein : une méta-analyse - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.annfar.2006.05.006 
E. Marret , A. Vigneau, A. Salengro, A. Noirot, F. Bonnet
Département d'anesthésie-réanimation, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluer l'efficacité des techniques d'analgésie locorégionale (bloc paravertébral thoracique (BPVT), infiltration de la cicatrice (INFILT) après chirurgie du sein.

Type d'étude

Méta-analyse.

Méthodes

Les bases de données Medline et Cochrane Central Register of Controlled Trials ont été interrogées en utilisant les mots clés : « chirurgie du sein », « anesthésiques locaux », « infiltration » ou « bloc paravertébral ». Une recherche manuelle a été également réalisée. Deux investigateurs ont indépendamment évalué les articles et extraits les données. Les critères d'inclusion correspondaient aux essais randomisés contrôlés qui évaluaient l'efficacité du BPVT en injection unique ou d'une INFILT avec des anesthésiques locaux après une chirurgie du sein. Les scores de douleur postopératoire évalués par échelle visuelle analogique (EVA) pendant les six premières heures (H6) et à la douzième heure (h12) ainsi que l'incidence des nausées et vomissements postopératoires (NVPO) ont été relevés.

Résultats

Neuf études ont été incluses soit cinq essais qui évaluaient le BPVT (n=253) et quatre études l'INFILT (n=174). Le BPVT a diminué significativement les scores EVA à H6 (différence moyenne pondérée (DMP)=-18 [-5 ;-32] ; p=0,007) et à H12 (DMP=-12[-4 ;-20] ; p=0,001) ainsi que le risque de NVPO (risque relatif=0,39 [0,26 ; 0,57] ; p<0,00001). L'INFILT n'a pas diminué significativement les scores EVA pour la douleur, ni l'incidence des NVPO.

Conclusion

Le BPVT en injection unique à la différence de L'INFILT assure une analgésie efficace après chirurgie du sein et diminue les NVPO.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To evaluate the effectiveness of locoregional analgesic techniques (thoracic paravertebral block (TPVB), wound infiltration (WI)) after breast surgery.

Study design

Meta-analysis.

Methods

Searches of Medline and Cochrane were performed using the search terms “breast surgery” and “local anaesthetics” and “infiltration” or “paravertebral block”. Manual searches were also performed. Two independent investigators assessed the publications and extracted the data. Inclusion criteria were randomised controlled trials that evaluated effectiveness of single-injection TPVB or WI with local anaesthetics after breast surgery. Postoperative pain scores evaluated by visual analogic scale (VAS) during the first six hours (H6), at twelve hours (H12) and incidence of postoperative nausea and vomiting (PONV) were collected.

Results

Nine studies met inclusion criteria with five trials that evaluated paravertebral block (N=253) and 4 studies that evaluated wound infiltration (N=174). TPVB decreased significantly VAS at H6 (Weighted mean difference (WMD)=-18 [-5;-32] ; P=0.007) and at H12 (WMD=-12[-20;-4] ; P=0.001) and the risk of PONV (relative risk=0,39 [0,26; 0,57] ; P<0.00001). WI did not decrease significantly VAS for postoperative pain and PONV.

Conclusion

Single injection TPVB in contrast to WI is effective for analgesia after breast surgery and decreases PONV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie du sein, Analgésie, Anesthésiques locaux, Bloc paravertébral, Infiltration de paroi

Keywords : Breast surgery, Analgesia, Local anaesthetics, Paravertebral block, Wound infiltration


Plan


 Travail présenté en partie lors du XLVIIe Congrès national de la Société française d'anesthésie et de réanimation (Paris, 21-24 septembre 2005) - Résumé R184.


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 9

P. 947-954 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt du D-lactate comme marqueur de l'hypoperfusion colique lors de la chirurgie des anévrismes de l'aorte abdominale
  • O. Collange, B. Veber, F. Tamion, A. Lavoine, D. Plissonnier, B. Dureuil
| Article suivant Article suivant
  • Microparticules circulantes au cours des traumatismes graves et des sepsis : un élément du couplage inflammation-thrombose
  • N. Morel, O. Morel, X. Delabranche, L. Jesel, F. Sztark, P. Dabadie, J.-M. Freyssinet, F. Toti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.