Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fistules intestinales tardives après implantation de prothèse pariétale abdominale - 01/01/01

B.  Morin,  C.  Bonnamy,  J.  Maurel * ,  G.  Samama,  M.  Gignoux*Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Le but de cette étude rétrospective était d'attirer l'attention sur les complications tardives liées à l'utilisation des prothèses non résorbables pour le traitement des éventrations et des hernies abdominales.

Patients et méthodes : Ce travail a porté sur huit observations de fistule intestinale apparues entre un et 13 ans après la pose d'une prothèse de Mersilène (dacron) pour éventration pariétale (sept cas) et hernie inguinale (un cas). Il s'agissait de six hommes et deux femmes âgés de 35 à 85 ans (âge moyen : 58 ans), ayant une fistule intestinale externe dans six cas et une fistule intestinale interne dans deux cas. Toutes ont nécessité une ré intervention pour extraction de la prothèse et traitement des lésions digestives.

Résultats : Il y a eu un décès secondaire chez une femme de 85 ans par complication vasculaire après excision incomplète de la prothèse. Cinq patients sur six ont eu une récidive de l'éventration.

Conclusion : Ces fistules intestinales après implantation de prothèse pariétale s'observent surtout quand la prothèse est en situation intrapéritonéale. Leur fréquence est estimée entre 0,3 et 3,5 %. Leur gravité est un argument pour limiter l'emploi des prothèses non résorbables aux indications de stricte nécessité, en dehors de tout contexte septique et en dehors de la chirurgie d'urgence. Le contact de la prothèse avec l'intestin doit être formellement évité.

Mots clés  : éventration abdominale ; fistule digestive ; hernie inguinale ; prothèse abdominale.

Abstract

Study aim: The aim of this retrospective study was to describe an unusual complication of the nonabsorbable meshes used for repair of incisional hernia or inguinal hernia.

Patients and methods: This study included eight observations of intestinal fistulas that occured between 1 and 13 years after using Mersilène (Dacron) mesh for repair of an incisional hernia (7 cases) and an inguinal hernia (1 case). There were 6 men and 2 women (mean age: 58 years, range: 35-85 years) with an external intestinal fistula (n=6) or an internal intestinal fistula (n=2). All the patients required a reoperation for extraction of the mesh and treatment of the bowel injuries.

Results: There was one secondary death in a 85 years old woman in relation with a vascular complication after incomplete excision of the prosthesis. In five patients out of six, there was a recurrence of the incisional hernia.

Conclusion: The intestinal fistulas associated with prosthetic repair of the abdominal wall are mostly observed with intraperitoneal mesh but this factor is not exclusive. Their frequency after repair of incisional or inguinal hernia with non absorbable mesh is estimated between 0,3 and 3,5 %.The use of nonabsorbable mesh should be limited to the indications of strict necessity, without any septic context or emergency surgery. The contact of the mesh with the bowel should be formally avoided.

Mots clés  : incisional hernia ; inguinal hernia ; intestinal fistula ; non absorbable mesh.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 9

P. 876-880 - novembre 2001 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.