Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement conservateur des adénocarcinomes de la jonction anorectale par radiothérapie préopératoire et résection intersphinctérienne - 01/01/00

E.  Rullier 1 ,  C.  Laurent 1 ,  F.  Zerbib 2 ,  G.  Belleannée 3 ,  M.  Caudry 4 ,  J.  Saric 1

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But : Les adénocarcinomes de la jonction anorectale, en particulier les lésions T3, sont habituellement traités par une amputation abdominopérinéale. Le but de cette étude était d'évaluer les résultats oncologiques et fonctionnels après traitement radiochirurgical conservateur de cancers de la jonction anorectale.

Méthodes : De 1990 à 1999, parmi 395 patients opérés d'un cancer du rectum, 31 ont eu une chirurgie conservatrice pour une tumeur située entre 2 et 4,5 cm (moyenne : 3,6) de la marge anale. Il y avait 16 hommes et 15 femmes, d'âge moyen 62 ans (extrêmes : 30-86). Les lésions étaient réparties de la façon suivante : 5 T2, 23 T3 et 3 T4 ; 17 étaient N1 et 3 M1. Une radiothérapie préopératoire a été réalisée chez 26 patients (dose 46 Gy, extrêmes : 36-54), en association avec une chimiothérapie concomitante dans 14 cas. Six semaines plus tard, une résection rectale était réalisée, enlevant une partie ou la totalité du sphincter interne. Les anastomoses colo-anales étaient associées à un réservoir colique en J dans 22 cas et à une stomie de protection dans tous les cas.

Résultats : Il n'y a pas eu de mortalité postopératoire. Sept complications sont survenues : trois fistules anastomotiques, trois hémorragies pelviennes, une pancréatite aiguë. Trois patients ont gardé une stomie définitive. Après radiothérapie, un down staging (pT0-2 N0) a été observé dans 46 % des cas (12/26). La marge de résection distale était de 2,2 cm (extrêmes : 1-3) microscopiquement saine dans tous les cas. La marge de résection latérale était non envahie ( ≥ 1 mm) dans 97 % des cas. Avec un recul de 36 mois, aucune récidive locale n'a été suspectée. Vingt-six patients (84 %) étaient vivants, 23 sans récidive. La moitié des patients avaient une continence normale, l'autre moitié des fuites mineures occasionnelles. Les résultats fonctionnels étaient meilleurs avec un réservoir colique.

Conclusion : Le traitement conservateur des adénocarcinomes de la jonction anorectale est possible sans compromettre le contrôle pelvien et la survie des patients. La radiothérapie préopératoire et la résection intersphinctérienne ont permis d'obtenir des marges de résection distales et latérales saines.

Mots clés  : anastomose colo-anale ; cancer du bas rectum ; radiochimiothérapie préopératoire ; résection intersphinctérienne.

Abstract

Aim: Adenocarcinomas of the anorectal junction, especially T3 lesions, are usually treated by abdominoperineal resection. The aim of this study was to evaluate oncologic and functional results following conservative radiosurgical treatment of cancers of the anorectal junction.

Methods: From 1990 to 1999, among 395 patients with rectal carcinoma, 31 had sphincter-saving resection for a tumour located between 2 to 4.5 cm (mean 3.6) from the anal verge. There were 16 men and 15 women, mean age 62 years (range 30-86). There were 5 T2, 23 T3 and 3 T4 tumours; 17 were N1 and 3 were M1. Preoperative radiotherapy was performed in 26 patients (dose: 46 Gy, range: 36-54), with concomitant chemotherapy in 14 cases. Intersphincteric resection was performed six weeks after neoadjuvant treatment. Coloanal anastomoses were associated with a colonic pouch in 22 cases and with a protecting stoma in all cases.

Results: There was no postoperative mortality. Seven complications occurred: 3 anastomotic fistulas, 3 pelvic haemorrhages and 1 acute pancreatitis. Three patients had a definitive stoma. After preoperative radiotherapy, down-staging (pT0-2 N0) occurred in 46% of cases (12/26). Distal margin was 2.2 cm (range: 1-3) and was microscopically safe in all cases. Lateral margin was safe ( ≥ 1 mm) in 97% of cases. With a mean follow-up of 36 months, no local recurrence was suspected. Twenty-six patients (84%) were alive, 23 free of disease. Half of the patients had perfect continence, whereas the other half had occasional minor soiling. Functional results were better in patients with a colonic pouch.

Conclusion: Conservative treatment of carcinomas of the anorectal junction is possible without compromising pelvic control and patient survival. Pelvic control was probably achieved by using preoperative radiotherapy with intersphincteric resection, ensuring safe distal and lateral margins.

Mots clés  : coloanal anastomosis ; intersphincteric resection ; low rectal cancer ; preoperative radiochemotherapy.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 7

P. 618-624 - septembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical du cancer du pancréas : les exérèses à visée curative
  • J. Baulieux, J.R. Delpero
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs pronostiques des cancers avancés du pancréas. Analyse multifactorielle et score prédictif de survie
  • B. Trigui, A. Barrier, A. Flahault, M. Huguier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.