Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des fistules biliobronchiques et bilio-pleuro-bronchiques d'origine hydatique par thoracotomie - 01/01/00

H.  Kabiri 1 ,  A.  Chafik 1 ,  S.  Al Aziz 1 ,  A.  El Maslout 1 ,  A.  Benosman 1 Correspondance et tirés à part : 12C 15 rue Alloysia, Hay Riad, Rabat, Maroc.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Ce travail avait pour objectif de rapporter les résultats du traitement par voie thoracique des fistules biliobronchiques et bilio-pleuro-bronchiques d'origine hydatique.

Matériel et méthodes : De 1990 à 1998, 63 cas ont été observés dans le même centre chirurgical. La biliptysie était le maître symptôme trouvé dans 72 % des cas. Le diagnostic reposait sur la radiographie thoracique et l'échographie abdominale qui objectivaient le kyste hydatique, les collections intrathoraciques, la brèche diaphragmatique et les lésions biliaires. Le traitement a toujours été réalisé par thoracotomie en un temps. À l'étage thoracique, une résection pulmonaire (lobectomie et/ou segmentectomie) a été réalisée chez 47 patients et une décortication chez 16 ; à l'étage abdominal, une résection du dôme saillant a été réalisée chez 56 patients et une périkystectomie partielle chez 12 ; au niveau diaphragmatique, une suture de la brèche a été réalisée dans tous les cas après déconnexion hépatodiaphragmatique. Une laparotomie associée à la thoracotomie a été nécessaire dans quatre cas.

Résultats : Il y a eu huit décès (12,7 %) dont un peropératoire par hémorragie, les autres causes étant surtout d'origine respiratoire. Les complications postopératoires (14,3 %) ont été surtout pleuropulmonaires (un cas d'hémothorax, de pneumothorax, de poche pleurale et de pyothorax). Les patients ont été revus à un an avec un contrôle clinique et radiologique satisfaisant.

Conclusion : Cette pathologie est rare mais grave car responsable de lésions à trois niveaux : abdominal, diaphragmatique et thoracique, avec une mortalité périopératoire élevée. La thoracotomie reste la meilleure voie d'abord pour traiter les lésions des trois étages.

Mots clés  : biliptysie ; fistule biliobronchique ; fistule biliopleurobronchique ; kyste hydatique ; résection pulmonaire.

Abstract

Study aim: The aim of this study was to report the results of surgical treatment of hydatid bilio-bronchial et bilio-pleuro-bronchial fistulas via thoracotomy.

Material and methods: From 1990 to 1998, 63 cases were observed in the same center. Biliptysis was the main symptom in 72% of cases. The diagnosis was based on chest radiography and abdominal ultrasonography; both examinations visualised the cyst, intrathoracic collections, a diaphragmatic breach and biliary lesions. All patients were treated by one-stage thoracotomy. The procedures consisted of lung resection (lobectomy and/or segmentectomy) (n=47) and decortication (n=16) in the chest, cyst dome resection (n=61) or partial pericystectomy (n=12) in the abdomen and suture of the diaphragmatic defect in all cases after hepato-diaphragmatic deconnection. An additional laparotomy was necessary in 4 cases.

Results: There were 8 deaths (12.7%): one intraoperative death due to haemorrhage and seven postoperative deaths, mostly related to pulmonary complications. Postoperative complications (14.3%) were mainly respiratory. Clinical and radiological results were good with a one-year follow-up.

Conclusion: Bilio-bronchial and bilio-pleurobronchial fistulas due to hydatid cyst are rare, but severe diseases. They are responsible for lesions at three levels: abdominal, diaphragmatic and thoracic. A high perioperative mortality rate was observed. Thoracotomy is the best approach for surgical treatment at all three levels.

Mots clés  : biliobronchial fistulas ; bilio-pleurobronchial fistulas ; biliptysis ; hydatid cyst ; lung resections.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 7

P. 654-659 - septembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anévrysme de l'aorte abdominaleet polykystose rénale autosomique dominante*
  • M. Lacombe
| Article suivant Article suivant
  • Duodénopancréatectomie céphalique respectant les arcades pancréaticoduodénales en cas d'occlusion du tronc coeliaque
  • A. Pelloni, P. Gertsch

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.