Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La rédaction d'un certificat médical pour un demandeur d'asile : enjeux thérapeutique et social - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.evopsy.2006.06.005 
Claire Mestre
Médecin et anthropologue, consultation de médecine transculturelle, CHU de Bordeaux, 91, cours d'Albret, 33000 Bordeaux, Chercheur à l'UMR 5185 « Société, santé et développement », Université Bordeaux 2, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Dans un contexte de volonté politique de restriction des flux migratoires, le devenir des demandeurs d'asile s'assombrit devant les difficultés à franchir, dans de bonnes conditions, tous les obstacles pour prouver les raisons de la fuite de leur pays et affronter la forte suspicion de l'administration française. Les patients suivis pour des soins médicopsychologiques viennent en raison de traumatismes psychiques généralement graves. Leur suivi engage de la part du thérapeute un engagement professionnel et humain, qui permettra une relation thérapeutique confiante. C'est seulement dans ce cadre, que le thérapeute pourra établir un certificat médical, souvent demandé par un tiers, pour compléter l'instruction d'une demande d'asile. En effet, les personnes ayant subi des traumatismes psychiques graves ont des difficultés à créer un récit, pièce à conviction essentielle de la demande d'asile. Le certificat médical aura pour fonction de décrire, de faire des liens, mais aussi de convaincre. Sa qualité dépend alors beaucoup de son auteur. De plus en plus de certificats médicaux sont également sollicités pour demander une autorisation pour soin, quand tous les autres recours ont été épuisés. Ces demandes placent le médecin dans l'embarras, ce d'autant plus, qu'il ouvre des droits limités. Il faut recontextualiser ces demandes d'autorisation pour soin qui sont clairement issues d'un respect étriqué de la convention de Genève. Dans tous les cas, les certificats médicaux ont une place modeste et sont le symptôme d'une politique de plus en plus injuste à l'égard des demandeurs d'asile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In a political context pointing to the restriction of immigration flows, asylum seekers find excessively difficult to overcome obstacles related to substantiating the reasons they escaped from their country of origin, and facing the strong suspicion reflected by the French Administration. Patients under medical and psychological treatment appeal to us consequently to generally grave psychic traumas. Their follow up necessitate a professional and human engagement that will permit a trusting therapeutic relationship. It is strictly within this context that the specialist could issue a medical certificate, often required by a third party to complete the instruction for an asylum request. Indeed, people having suffered grave psychic traumas are in difficulty to establish a coherent story, itself a condition precedent to an asylum request. The aim of the medical certificate is to describe, establish links, but also to convince. Hence, its efficiency depends a lot on its author. Medical certificates are all the more requested for the provision of medical care, posterior to all other access to assistance having been exhausted. All the more so, these requests embarrass doctors, especially because they give access to limited rights. These requests for medical care must be restructured, currently reflecting a very limited interpretation of the Geneva Convention. In all respects, medical certificates are considered of modest importance and reflect a symptom of an increasingly unfair policy towards asylum seekers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Certificat médical, Demandeur d'asile, Soins médicopsychologiques, Demande de séjour pour soin, Politique d'immigration

Keywords : Medical certificate, Asylum seekers, Medical and psychological care, Residence request for medical care, Immigration policy


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Mestre C. La rédaction d'un certificat médical pour un demandeur d'asile : enjeux thérapeutique et social. Evol psychiatr 2006; 71.


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 3

P. 535-544 - juillet-septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La mobilisation du clinicien dans les procédures d'asile en France : pratiques et dilemmes
  • Estelle D'Halluin
| Article suivant Article suivant
  • La notion d'incroyance en psychanalyse : origine, réhabilitation et perspective
  • Nicolas Guérin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.