Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La PCR dans la détection de l'ADN du virus de l'hépatite B : choix des amorces - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.immbio.2006.06.004 
R. Ayari, Y. Gorgi, H. Aouadi, S. Ayed-Jendoubi, K. Ayed
Laboratoire d'immunologie, ESP Charles-Nicolle, boulevard du 9-avril, 1006 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'hépatite virale B constitue un problème majeur de santé publique dans le monde. Le virus responsable se caractérise par sa variabilité génétique. La recherche de l'antigène de surface (Ag HBs) est utilisée pour la détection du virus, mais ne préjuge pas de la présence d'une réplication virale. La détection de l'ADN viral par la réaction de polymérisation en chaîne (PCR) a représenté un important progrès technique permettant de mettre en évidence la présence de l'acide nucléique viral dans le sérum des sujets infectés par le virus de l'hépatite B (VHB) même lorsque celui-ci est en très faible quantité. La PCR appliquée au diagnostic de l'infection par le VHB pose un problème de reproductibilité et de sensibilité et présente des difficultés dans l'interprétation des résultats. Dans cette étude, nous avons analysé les résultats obtenus par la technique PCR en utilisant 13 amorces spécifiques et des amorces consensus correspondant à différentes régions du génome viral dans le but d'évaluer la spécificité et la sensibilité de la PCR selon le couple d'amorces utilisé. Des résultats satisfaisants sont obtenus avec les amorces qui amplifient les régions pré-S et X ainsi qu'avec les amorces consensus dans une PCR nichée utilisant le couple Xa/Xb et le couple HBx1/HBx2. Ces résultats indiquent que la recherche de l'ADN du VHB par PCR, est une technique sensible et spécifique pour détecter la présence de virus dans le sérum des patients. Elle peut donc être appliquée en routine pour le diagnostic de l'infection par le VHB en utilisant les amorces appropriées avec un coût relativement faible comparé aux kits commerciaux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Hepatitis B remains an important public health problem in the world; the agent causing this disease was characterized by its genetic variability. Hepatitis B surface antigen (HBs Ag) has been used for a long time for the indirect detection of the virus. Recently, the detection of the viral DNA by polymerase chain reaction (PCR) has been shown as a significant methodological progress for detecting the presence of viral nucleic acids even when these are found in small quantities in serum. This molecular diagnosis of the hepatitis B virus (HBV) infection based on PCR is confronted with problems of reproducibility and sensitivity and with difficulties of results interpretation. In this study, 13 primers specific and the primers consensus covering various regions of the hepatitis B virus genome were selected in order to perform an efficient and reproducible diagnostic test of HBV infection. The specificity and sensibility of PCR amplification were studied on sera of patients reached of chronic hepatitis B. Satisfactory results were obtained in the pre-S and X regions with respectively two successive PCR using the primers consensus or nested PCR using the couple Xa/Xb for the first amplification and the couple HBx1/HBx2 for the second. These results confirm that HBV DNA detection by PCR is a sensitive technique to detect the presence of HBV-DNA in the serum. It can be standardized to be apply in the currently diagnosis of HBV infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hépatite B, HBV-ADN, Réaction de polymérisation en chaîne (PCR), Diagnostic

Keywords : Hepatitis B, HBV-DNA, Polymerase chain reaction (PCR), Diagnosis


Plan


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 5

P. 308-313 - octobre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les nouveaux ANCA : leur mode d'emploi
  • Y. Deguillaume, Y. Renaudineau, L. Chaline, A. Saraux, J.-B. Nousbaum, P. Youinou
| Article suivant Article suivant
  • La sensibilité dilutionnelle : reflet de la sensibilité analytique ? Impact sur les contrôles en sérologie virale
  • M. Maniez-Montreuil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.