Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Physiologie du pancréas exocrine - 01/01/06

[9-000-E-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(06)43360-5 
J.-P. Bernard a, b, , D. Lombardo b, E. Mas b
a Service d'hépatogastroentérologie, hôpital Sainte Marguerite, 270, boulevard de Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
b INSERM UMR 777 Glycobiologie et dysfonctionnements cellulaires, faculté de médecine, 27, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Gastro-entérologie

Résumé

Le pancréas exocrine humain déverse quotidiennement dans le duodénum environ 1 l de suc pancréatique riche en enzymes digestives et en bicarbonates. Le pancréas exocrine est formé de deux types cellulaires, les cellules acineuses et les cellules canalaires ou ductales. Les cellules acineuses pancréatiques ont pour fonction de synthétiser les enzymes digestives ainsi qu'un fluide primaire riche en NaCl qui permet le maintien en solution et facilite le transport des enzymes qu'elles sécrètent. La sécrétion de cette solution riche en ions chlore nécessite la distribution polarisée de plusieurs transporteurs et canaux ioniques en particulier l'expression d'un canal chlore localisé à la membrane apicale. La composition de ce fluide primaire est par la suite fortement modifiée dans le système canalaire. Les cellules canalaires ont pour fonction de sécréter une fraction importante de la sécrétion hydroélectrolytique, riche en bicarbonate, pour réguler le pH du suc pancréatique. La sécrétion de bicarbonate est un mécanisme complexe faisant intervenir de nombreux transporteurs et canaux ioniques. La formation d'ions CO3H- fait intervenir une anhydrase carbonique ainsi qu'un cotransporteur Na+/CO3H- et fonctionne en étroite association avec un échangeur Na+/H+ et une pompe H+-adénosine triphosphatase (ATPase). Les ions CO3H- sont ensuite transportés à travers la membrane apicale dans le système canalaire grâce à l'intervention d'un échangeur Cl-/CO3H- qui dépend lui-même de l'ouverture du canal chlore cystic fibrosis transmembrane regulator (CFTR). À la suite d'une stimulation hormonale adéquate, le pancréas sécrète des enzymes capables de conduire à la digestion complète des aliments. Ces enzymes sont majoritairement des endo- et exopeptidases, des enzymes lipolytiques et amylolytiques agissant respectivement sur les protéines, les lipides et les sucres. Ces enzymes sont généralement sécrétées sous forme de proenzymes ou zymogènes inactifs et dont l'activation intervient lors de leur arrivée dans le duodénum. Dans le suc, des inhibiteurs empêchent l'activation des enzymes afin de protéger la glande d'une destruction accidentelle. Des protéines non enzymatiques sont aussi présentes dans le suc pancréatique, cependant leur fonction reste indéterminée à ce jour. La sécrétion pancréatique exocrine est régulée par des hormones gastro-intestinales et pancréatiques qui ont soit une action stimulatrice (sécrétine, cholécystokinine [CCK], neurotensine, motiline), soit inhibitrice (somatostatine, polypeptide pancréatique, PYY). Les effets de beaucoup de ces peptides sont sous la dépendance de l'innervation vagale avec l'acétylcholine et l'oxyde nitrique (NO) comme neuromédiateurs. Chez l'homme comme chez l'animal, les phases de régulation céphalique, gastrique et intestinale sont successivement déclenchées au cours de l'ingestion d'un repas. Le suc pancréatique est à l'origine de la libération des signaux de rétrocontrôle de sa propre sécrétion grâce à la médiation de peptides régulateurs de la sécrétion de sécrétine et de CCK.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pancréas, Sécrétion pancréatique, Bicarbonates, Enzymes pancréatiques, Amylase, Lipase, Trypsine, Sécrétine, Cholécystokinine, Somatostatine, Innervation, Cholinergique

Plan


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.