Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic d’une arthropathie microcristalline - 02/09/11

Doi : 10.1016/j.lpm.2011.07.003 
Frédéric Lioté 1, 2,
1 Université Paris-Diderot, Sorbonne Paris-Cité, Paris, France 
2 Hôpital Lariboisière (Assistance Publique–Hôpitaux de Paris), centre Viggo Petersen, pôle appareil locomoteur, service de rhumatologie, 75010 Paris, France 

Frédéric Lioté, hôpital Lariboisière (Assistance Publique–Hôpitaux de Paris), centre Viggo Petersen, pôle appareil locomoteur, service de Rhumatologie, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Crystal-induced arthritis (CIA) is easy to diagnose as soon as the physician might suspect the diagnosis.

Indeed, CIA can be readily ascertained since one single gold standard is available: identification of microcrystals in synovial fluid or in other materials (tophus, synovial tissue biopsy, periarticular tissues).

It is therefore mandatory to perform joint aspiration and to get synovial fluid sample for microscopic examination. Monosodium urate crystals are the key feature of gout, and calcium pyrophosphate (CPP) crystals are associated with CPP disease, also called “chondrocalcinosis” in France.

Diagnosis of gout can be readily suspected when considering typical clinical presentations such as podagra, presence of tophi, cardiovascular comorbidities, and diuretics use.

Plain radiographs, as long as technical quality is present, are an easy way to suspect and eventually to diagnose CPP disease or apatite deposits in any articular or periarticular site.

Joint ultrasonography when performed by skilled physicians can easily help in displaying crystal deposits at the cartilage surface (gout) or within the cartilage (CPP), along with peri-tophaceous inflammatory reaction as evidenced by power Doppler.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Le diagnostic d’une arthropathie microcristalline est simple pour autant que l’on évoque le diagnostic.

Le clinicien dispose en effet d’un diagnostic de certitude, ce qui n’est pas rien de nos jours : l’identification de microcristaux dans le liquide articulaire ou dans un autre échantillon (tophus, biopsie synoviale, tissu périarticulaire).

Cela impose de recourir à un geste clinique simple : la ponction articulaire. Les cristaux d’urate de sodium affirment le diagnostic de goutte, ceux de pyrophosphate de calcium, celui de rhumatisme à pyrophosphate de calcium, appelée plus simplement « chondrocalcinose » (CCA) en France.

Certains aspects cliniques, comme un accès monoarticulaire au pied, la présence de tophus cliniques, le contexte cardiovasculaire, la prise de diurétiques permettent d’orienter déjà vers le diagnostic de goutte.

Les radiographies standard, pourvu qu’elles soient de qualité suffisante, permettent de suspecter un diagnostic de chondrocalcinose ou de dépôts d’apatite en un site articulaire quelconque.

L’échographie articulaire entre des mains expertes et sous des yeux attentifs permet désormais d’orienter le clinicien en montrant les dépôts cristallins à la surface (goutte) ou dans l’épaisseur (CCA) du cartilage, et la réaction inflammatoire péritophacée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 9P1

P. 869-876 - septembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteintes uro-néphrologiques des hyperuricémies
  • Xavier Hurtes, Paul Meria
| Article suivant Article suivant
  • Une ténosynovite tuberculeuse
  • Maxime Samson, Nathalie Roch, Sylvain Audia, Sabine Berthier, Vanessa Leguy, Bernard Bonnotte, Bernard Lorcerie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.