Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hernioplastie inguinale sous-péritonéale par voie antérieure, à l'aide d'une prothèse à mémoire de forme. Résultats préliminaires - 22/12/06

Doi : 10.1016/j.anchir.2006.06.005 
E.-P. Pélissier a, , P. Ngo b
a Capio clinique Saint-Vincent, 40, chemin des Tilleroyes, 25000 Besançon, France 
b Hôpital Léopold-Bellan, 19, rue Vercingétorix, 75674 Paris, France 

Auteur correspondant. Centre de chirurgie viscérale, 33, chemin des Tilleroyes, 25000 Besançon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

L'incidence de la douleur chronique est plus faible après hernioplastie laparoscopique qu'après chirurgie ouverte, probablement du fait de la situation de la prothèse dans l'espace sous-péritonéal. Mais la difficulté technique de la laparoscopie rend compte d'un taux plus élevé de complications et de récidives. L'objectif de ce travail a été d'évaluer les résultats d'un procédé consistant à placer une prothèse, dotée de mémoire de forme grâce à un fin cerclage périphérique, dans l'espace sous-péritonéal, par une incision inguinale, à travers l'orifice herniaire, sous anesthésie locorégionale ou locale.

Méthodes

L'étude a été conduite en deux étapes. La première étude a comporté l'évaluation d'une prothèse dont le cerclage était fait à l'aide d'une cordelette de PDS (Ethicon SAS, 92787 Issy-les-Moulineaux) faufilée au pourtour d'un filet de polypropylène. La deuxième étude a porté sur l'évaluation de la prothèse Polysoft®, fabriquée selon ce concept par le laboratoire Bard (Bard France, 78960 Voisins-le-Bretonneux).

Résultats

Dans la première série 129 hernies ont été opérées chez 126 patients d'âge moyen 60 ans (27-84). Il y a eu 3 (2,3 %) complications bénignes. Avec un délai postopératoire médian de 24,5 mois (12-42), 124 hernies (96 %) ont été évaluées. Il y a eu deux récidives (1,6 %) et sept cas de douleur chronique (5,6 %). Dans la deuxième étude 150 hernies ont été opérées chez 139 patients d'âge moyen 60 ans (21-94). Il y a eu 4 (2,7 %) complications bénignes. La durée médiane d'intervention a été de 36 mn (20-60), le délai médian de sortie a été d'un jour (0-5), le délai de reprise des activités normales a été de trois jours (0-8) et le délai de reprise du travail a été de 18 jours (1-30). Les patients ont pris du paracétamol par voie orale pendant trois jours (0-10) et le nombre total d'unités a été de 8 (0-28).

Conclusion

Ces résultats suggèrent que la méthode, facilement reproductible, donne un taux de complications et de récidives, ainsi qu'un niveau de douleurs postopératoires et de douleurs chroniques faibles. Ces résultats méritent d'être confortés par une évaluation à long terme et par une étude randomisée comparant cette méthode aux procédés de Lichtenstein et à la laparoscopie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Incidence of chronic pain is lower following laparoscopic hernioplasty than open surgery, probably due to the location of the patch in the preperitoneal space. But since laparoscopy is more demanding, the rates of complications and recurrences are higher. The aim of this study was to evaluate the results of a procedure consisting of placement of a patch, endowed with some memory of shape, provided by a thin peripheral memory ring, in the preperitoneal space, by inguinal incision, through the hernia orifice, under spinal or local anesthesia.

Methods

The study was carried out in two stages. The first study consisted of evaluating the results of a prosthesis made of a polypropylene mesh endowed with a memory-ring made of a PDS cord (Ethicon SAS, 92787 Issy-les-Moulineaux). The second study evaluated the results of the Polysoft® patch manufactured by Bard C° (Bard France, 78960 Voisins-le-Bretonneux), according to this concept.

Results

The first study involved 129 hernias operated on 126 patients of mean age 60 years (27-84). There were 3 (2.3%) benign complications. With a median follow-up of 24.5 months (12-42), 124 hernias (96%) were evaluated. There were 2 recurrences (1.6%) and 7 cases (5.6%) of chronic pain. The second series involved 150 hernias operated on 139 patients of mean age 60 years (21-94). Four (2.7%) benign complications occurred. The median length of surgery was 36 min (20-60), the median postoperative hospital stay was 1 day (0-5), the median time to return to normal activity was 3 days (0-8) and the median time off work was 18 days (1(30). The patients took paracetamol for 3 days (0-10) and the total units number was 8 (0-28).

Conclusion

These results suggest that the method, easily reproducible, provides a low rate of complications and recurrences, as well as a low level of postoperative and chronic pain. They are worth being confirmed by a randomised comparison to the laparoscopic and Lichtenstein techniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hernie, Aine, Inguinale, Crurale, Espace sous-péritonéal, Chirurgie, Prothèses

Keywords : Hernia, Groin, Inguinal, Femoral, Preperitoneal space, Surgery, Prosthesis


Plan


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 10

P. 590-594 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les complications vasculaires de la chirurgie discale lombaire
  • M. Lacombe
| Article suivant Article suivant
  • Thrombose aiguë de la veine mésentérique supérieure. Étude rétrospective de neuf cas
  • M. Impérato, M. Moujahid, D. Mennecier, D. Béchade, V. Duverger, O. Farret, J.-L. Algayres, B. Baranger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.